Lévis s'attaque à la laideur du boulevard Guillaume-Couture

Le maire de Lévis a confirmé qu'un Plan... (Google Street View)

Agrandir

Le maire de Lévis a confirmé qu'un Plan d'implantation et d'intégration architecturale (PIIA) sera mis en place pour encadrer les nouvelles constructions.

Google Street View

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le boulevard Guillaume-Couture à Lévis est appelé à se métamorphoser. Les petits commerces et garages qui le jonchent devraient faire place à de beaux immeubles en hauteur, dont la construction sera encadrée par de nouvelles règles d'urbanisme.

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a concédé que l'aspect de ce boulevard nécessite un sérieux coup de barre. «À un moment donné, il va falloir que ce soit beau et agréable. Et ça, c'est le plan d'urbanisme qui va venir le faire», a-t-il lancé vendredi, alors qu'il présentait le projet de schéma d'aménagement de la Ville pour les 10 prochaines années.

Il a confirmé qu'un Plan d'implantation et d'intégration architecturale (PIIA) sera adopté pour encadrer les nouvelles constructions.

Pour M. Lehouillier, la transition se fera de façon toute naturelle, avec l'arrivée du service rapide par bus, un projet que Lévis partage avec Québec et dont la première phase devrait être mise en service en 2022.

À ce moment-là, les autobus rapides circuleront au milieu des voies, le boulevard Guillaume-Couture comprendra des abribus chauffés, des passages pour les piétons, de même qu'une piste cyclable utilitaire hors rue.

«Avec ça, vous venez de créer de façade à façade un magnifique boulevard. Je vous le dis, esthétiquement, ça va être magnifique», a assuré le maire.

Dans le schéma d'aménagement, on prévoit une mixité des usages résidentiel et commercial le long de la route 132 (autrefois boulevard de la Rive-Sud). La vision de la Ville est de voir pousser au cours de la prochaine décennie des immeubles avec des commerces au rez-de-chaussée et des logements sur les étages.

Un projet qui ne serait pas une lubie de l'esprit, car la Ville reçoit présentement des demandes pour des immeubles de huit étages le long de ce boulevard. «On pensait être audacieux il y a un an et demi avec notre zonage pour la construction en hauteur, mais il faut déjà réviser le tout. Les promoteurs nous demandent plus haut», indique Dominic Deslauriers, directeur de l'urbanisme.

Troisième lien

Le schéma d'aménagement de la Ville de Lévis, dont la dernière mouture remonte à 2008, a pour but de densifier la ville. On prévoit accueillir 17 000 nouvelles unités d'habitation d'ici 10 ans, concentrées dans deux pôles urbains : Saint-Romuald (près des ponts) et Desjardins (centre-ville de Lévis).

Pour y parvenir, la Ville souhaite, en collaboration avec le ministère des Transports, améliorer la fluidité de la circulation près de ces deux pôles et sur l'autoroute 20. Elle considère aussi qu'une étude de faisabilité s'impose en ce qui a trait à un troisième lien (tunnel sous-fluvial) entre Québec et Lévis. «Il faut vider cette question-là», a exprimé le maire Lehouillier.

Des consultations citoyennes sur ces modifications au schéma d'aménagement auront lieu les 17 et 23 novembre, de même que le 1er décembre. Les modifications au règlement d'urbanisme devraient quant à elles entrer en vigueur à l'automne 2016.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer