Un chantier mystère en vitesse grand V

Des maquettes de l'immeuble seront rendues publiques en... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Des maquettes de l'immeuble seront rendues publiques en octobre, promet le promoteur du projet de la future tour de 20 étages.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La tour de 20 étages au coeur du quartier Saint-Roch commence à lever de terre. Mais le mystère persiste toujours sur l'allure de l'édifice.

La vice-présidente du comité exécutif, Julie Lemieux... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve) - image 1.0

Agrandir

La vice-présidente du comité exécutif, Julie Lemieux

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

L'attente pourrait toutefois prendre fin en octobre alors que le promoteur, la firme Cromwell, promet de rendre publiques les maquettes de l'immeuble. Des images ont été présentées à la Ville de Québec il y a plus d'un an.

Cette tour, future voisine de la bibliothèque Gabrielle-Roy, est présentement en attente du feu vert de la Commission d'urbanisme et de conservation de Québec. «Il ne reste que la validation des matériaux de finition», a indiqué mardi la vice-présidente du comité exécutif responsable de l'aménagement, Julie Lemieux.

«Il s'agit d'un projet privé et la Ville ne diffuse pas elle-même les maquettes dans ce cas», a-t-elle dit, invitant à joindre le promoteur.

Encore trois ans

L'immeuble conçu par les architectes de LEMAYMICHAUD comptera 169 logements et des commerces au rez-de-chaussée. Lancé il y a près d'un an par la démolition de l'auditorium de la bibliothèque Gabrielle-Roy et la reconstruction du stationnement souterrain, le chantier devrait durer encore trois ans car il inclura aussi une place publique, des travaux majeurs à la bibliothèque et un accès repensé pour les autobus.

En entrevue au Soleil l'an dernier, l'architecte Alain Lemay avait indiqué que la tour sera de facture contemporaine. Il avait assuré que son architecture et le design de l'ensemble de l'aménagement l'entourant seront unifiés. 

Mardi, Julie Lemieux a indiqué au Soleil que la place publique n'est pas encore dessinée. Et que de toute façon, son aménagement permanent pourrait aller en 2018, soit après les 56 millions $ de travaux investis pour rajeunir la bibliothèque Gabrielle-Roy. «On ne pourra pas l'aménager de façon permanente avant la construction de la bibliothèque. On a commencé à réfléchir et à consulter, mais il n'y a pas urgence dans la conception», a poursuivi Mme Lemieux. Elle indique aussi que la Ville songe plutôt à installer «quelque chose d'éphémère» le temps de la transition.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer