Shoiry dénonce la tournée d'«autopromotion» du maire Labeaume

Le chef de l'opposition à l'hôtel de ville... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Le chef de l'opposition à l'hôtel de ville de Québec, Paul Shoiry, assimile la tournée du maire de Québec (photo) pour vendre l'amphithéâtre à de «l'autopromotion».

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le chef de l'opposition à l'hôtel de ville de Québec, Paul Shoiry, assimile la tournée du maire de Québec pour vendre l'amphithéâtre à de «l'autopromotion». Il rappelle aussi que les festivités d'ouverture ont un coût, qu'il juge élevé à 1,7 million $, soit l'équivalent de 10 $ par billet.

«C'est pas à M. Labeaume de faire la promotion de la programmation. [...] En confiant la gestion de l'amphithéâtre de Québec à Québecor et sa filiale, c'est leur travail de le faire et ils ont, je pense, quelqu'un de très compétent à la direction pour le faire, M. [Benoît] Robert», lance le chef de Démocratie Québec.

«M. Labeaume serre les mains des gens, il fait la promotion de sa personne», ajoute M. Shoiry, rejetant l'argument voulant que ce soit éventuellement «payant» pour la Ville.

Le chef de l'opposition critique également les festivités d'ouverture. L'administration Labeaume a expliqué qu'il en coûterait 1,65 million $ pour les visites gratuites de l'amphithéâtre et l'animation sur le site pour la période du 3 au 7 septembre. Le secteur privé ramasse environ 40 % de la facture.

Fausse gratuité

«C'est quand même beaucoup d'argent. Ça fait partie de la stratégie politique d'Équipe Labeaume d'offrir des choses gratuites qui ne le sont pas», fait valoir M. Shoiry. Démocratie Québec a déjà dénoncé les spectacles gratuits financés par la Ville, jugeant ces dépenses superflues. «L'engouement est facile à comprendre. Mettez un stand à hot-dogs au coin de la rue et dites que c'est gratuit, les gens vont venir et en prendre un», illustre son chef.

Selon M. Shoiry, le succès du Centre Vidéotron se mesurera à sa programmation et à la réponse du public. Malgré ses appréhensions, il pense qu'il faut se donner un an avant de juger.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer