Chasse au trésor sous les Nouvelles Casernes

Une étude du potentiel archéologique a été commandée... (Photo Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

Une étude du potentiel archéologique a été commandée afin de bien planifier les travaux de consolidation des Nouvelles Casernes, qui sont prévus pour la fin 2016.

Photo Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Le sous-sol des Nouvelles Casernes pourrait révéler les vestiges d'une maison datant des débuts de la colonie française au XVIIIe siècle et ceux de citernes installées près de 100 ans plus tard pour permettre aux soldats occupant les bâtiments de se laver, une révolution en matière d'hygiène pour l'époque.

C'est ce que conclut une étude du potentiel archéologique commandée par la Commission de la Capitale-Nationale du Québec (CCNQ) afin de permettre la planification des travaux de consolidation du lieu militaire abandonné depuis plus de 50 ans. Ceux-ci sont prévus pour la fin 2016.

Le mandat a été confié à la firme Ruralys, qui a divisé le site en quatre zones «à potentiel archéologique historique»: la cour arrière (faible), le bâtiment des Nouvelles Casernes (moyen), l'ancien champ de parade (moyen) et le flanc droit du mur de fortification (moyen). Des recommandations sont émises pour chacune d'entre elles afin de préserver ce qui pourrait témoigner du mode de vie de nos ancêtres lorsque les ouvriers débarqueront sur le chantier. 

L'historien de la CCNQ, Nicolas Giroux, indique que la procédure est habituelle lorsque des travaux doivent être effectués sur un site aussi riche que celui des Nouvelles Casernes. Puisqu'une intervention est seulement prévue sur le bâtiment et non sur les espaces le bordant, seules les recommandations pour celui-ci seront suivies pour l'instant, confirme-t-il.

Ruralys suggère d'assurer une surveillance archéologique pendant les travaux à l'intérieur du bâtiment, sur son pourtour et dans son soubassement et d'effectuer un inventaire archéologique. Cette étape permet de déterminer si une fouille est nécessaire. «On voit si on doit faire une intervention plus en profondeur», explique M. Giroux. 

Une maison et des bains 

Or, grâce aux travaux d'autres archéologues effectués au cours des dernières décennies, Ruralys et la CCNQ s'attendent déjà à retrouver les vestiges de la maison de Paul Denys de Saint-Simon datant de 1725 et potentiellement située dans le coin sud-est du bâtiment. «On n'en retrouve [de telles résidences] pas tous les jours», souligne l'expert, qui se dit toujours emballé par de telles découvertes, surtout que celle-ci daterait des premiers pas de la colonie française en Amérique. Selon des informations non officielles trouvées sur la Toile, le Français arrivé sur le territoire aux alentours de 1672 aurait été «prévôt de la maréchaussée», un corps de police. Il serait mort à Québec en 1731. 

D'autres éléments dénichés dans le sous-sol des Nouvelles Casernes permettront de confirmer l'existence de citernes dans certaines voûtes servant à accumuler de l'eau pour permettre aux soldats anglais de se laver lorsque ceux-ci occupaient l'endroit construit par les Français entre 1749 et 1752. Selon Nicolas Giroux, les réserves d'eau alimentaient quelques baignoires et robinets. «C'était une innovation en matière d'hygiène! À l'époque, il fallait une prescription d'un médecin pour prendre un bain», raconte l'historien. Cela dit, on était loin du lavage quotidien alors qu'il devait y avoir cinq ou six baignoires pour environ 1000 hommes, précise-t-il. 

L'historien de la CCNQ admet qu'il est difficile d'évaluer pour l'instant quelle sera l'ampleur des découvertes qui seront effectuées lors de l'inventaire. «On a le potentiel d'apprendre de nouvelles choses ou d'en découvrir d'autres», se réjouit-il ajoutant que, dans tous les cas, l'important patrimoine sera mis en valeur lorsque les Nouvelles Casernes auront une nouvelle vie. Pour l'instant, l'organisation est toujours à la recherche d'une vocation alors que l'appel de propositions lancé par le gouvernement précédent n'a pas abouti.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer