Centre-ville de Québec: les bacs de recyclage et d'ordures restent

Cette idée de troquer les bacs pour des... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Cette idée de troquer les bacs pour des sacs était parmi les plus critiquées des mesures annoncées afin de réaliser des économies.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les résidents du centre-ville de Québec pourront garder leurs bacs de plastique roulants ou les petits bacs pour les poubelles et le recyclage, a annoncé la Ville de Québec. Le maire Régis Labeaume confirme ainsi l'annulation des principales mesures de la controversée refonte de la collecte annoncée en avril. Cette volte-face efface du même coup les 2,5 millions $ d'économies souhaitées.

«On a écouté la population», a lancé Régis Labeaume en conférence de presse en compagnie du conseiller responsable de l'Environnement, Steeve Verret, et du directeur de la Gestion des matières résiduelles à la Ville de Québec, Stephan Buguay. Les trois hommes ont annoncé les mesures qui seront en vigueur dès lundi.

Cette idée de troquer les bacs pour des sacs était parmi les plus critiquées des mesures annoncées afin de réaliser des économies. Le retour à des sacs avait fait bondir des citoyens des quartiers touchés du Vieux-Québec, Saint-Jean-Baptiste, Saint-Roch, Saint-Sauveur, Montcalm et une partie de Limoilou. Une citoyenne avait notamment lancé une pétition signée par plus de 2400 personnes. Le maire avait aussi consulté la population par sa page Facebook et des centaines de commentaires d'internautes plaidaient pour la conservation des bacs roulants et des bacs bleus de 64 litres.

Les gens qui le souhaitent pourront utiliser des sacs de plastique, notamment les sacs de recyclage bleus fournis gratuitement par la Ville. Les sacs ne disparaissent donc pas du radar. Le maire continue à trouver qu'ils facilitent la collecte dans les rues étroites des quartiers denses où les camions ont parfois de la difficulté à atteindre les bacs roulants. «À Montréal, ils l'ont fait. Les gens ont bougonné, mais ils l'ont fait», a illustré M. Labeaume. Mais le maire promet de consulter la population. «On a oublié les humains dans cette refonte», a réitéré celui qui, en avril, avait utilisé cette formule en reconnaissant les erreurs de la réforme proposée.

Autre point majeur des changements annoncés mardi, les collectes qui avaient été modifiées pour six soirs par semaine dans le Vieux-Québec, dans le Petit-Champlain et sur les rues commerciales seront de retour le jour, en matinée de 5h à 11h. 

Ce point irritait les commerçants qui ne pouvaient pas concevoir de sortir leurs ordures à deux pas des clients attablés sur les terrasses des restaurants.

La collecte demeure toutefois le soir, entre 19h et minuit, pour le résidentiel dans les quartiers Saint-Roch, Saint-Jean-Baptiste, Saint-Sauveur, Vieux-Limoilou et une partie de Montcalm.

Les citoyens n'ont par contre plus l'obligation de sortir leurs ordures et leur recyclage au chemin entre 17h et 19h, une autre règle qui avait été vivement critiquée.

Contrats modifiés

Ce revirement de l'administration Labeaume dans les modalités de collecte a obligé la Ville à revoir les contrats signés pour 14 mois avec l'entreprise Matrec et 26 mois avec la firme de recyclage Gaudreau. Ces changements annulent donc toutes les économies escomptées de 2,5 millions $. En avril, la Ville de Québec a déjà annoncé le retour de la collecte chaque semaine l'hiver, dans tous les arrondissements. La collecte était toutes les deux semaines d'octobre à avril depuis l'an dernier. 

«Les économies annoncées avec la refonte des collectes seront annulées. On va ajuster notre budget en conséquence. Il n'y aura pas de coûts additionnels. Ce sont des économies que nous ne ferons pas», a dit le maire. Le communiqué distribué aux journalistes mardi fait état d'une dépense additionnelle de 70 000 $. Les citoyens recevront par la poste un carton expliquant les détails des collectes en vigueur lundi.

Un «cafouillage» qui aura coûté cher, dit Shoiry

L'épisode entourant les changements dans la collecte des ordures et du recyclage au centre-ville a été un «cafouillage extrême» qui «coûtera très cher aux citoyens», a dénoncé l'opposition à l'hôtel de ville. 

S'il a reconnu mardi que l'annulation de plusieurs nouvelles mesures annoncées en avril permettra dorénavant un bon service, même meilleur dans certains secteurs, le chef de l'opposition Paul Shoiry s'est inquiété du prix à payer pour revoir les contrats avec les firmes privées Matrec et Gaudreau. 

Les élus de l'arrondissement La Cité-Limoilou ont en effet entériné mardi matin une décision autorisant une dépense supplémentaire de 600 000 $ au contrat à Gaudreau et de 1,9 million $ à la firme Matrec, ce qui annule les économies escomptées avec cette réforme avortée. Le maire Régis Labeaume a reconnu en conférence de presse mardi qu'il faut effectivement oublier les économies de 2,5 millions $ espérées avec ces changements.

Paul Shoiry s'est aussi dit intrigué par un vote sur le transfert de 886 000 $ de l'arrondissement Sainte-Foy-Sillery-Cap-Rouge vers celui de La Cité-Limoilou pour combler le manque à gagner. 

Est-ce à dire que les citoyens de ce secteur payeront pour les «gaffes» au centre-ville? 

Non, a répliqué le conseiller responsable de l'Environnement, Steeve Verret.

«La division de la gestion des matières résiduelles de Sainte-Foy-Sillery avait un excédent budgétaire de 2015», a-t-il expliqué au Soleil en fin de journée. «On vient l'appliquer. Ça enlève absolument rien à Sainte-Foy», a-t-il assuré. 

Plus globalement, Paul Shoiry espère que l'administration Labeaume retiendra une leçon de cette façon de faire. Une consultation des citoyens, croit-il, aurait évité bien des bouleversements. «Le mécontentement de la population aura fait comprendre au maire qu'il s'est vraiment trompé et qu'on ne peut pas dans une ville comme Québec décréter des coupures de services», a-t-il dit. «Lorsqu'on fait des changements, il faut consulter les citoyens en amont.»

 

Faits saillants

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer