Île d'Orléans: 66,7 % des citoyens sondés veulent que la fusion soit étudiée

L'île d'Orléans... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

L'île d'Orléans

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Un sondage montre que 66,7 % des citoyens de l'île d'Orléans veulent en avoir le coeur net et souhaitent qu'on étudie la possibilité de fusionner les six municipalités qui composent l'île. Les cinq maires présents au dévoilement du sondage mardi étaient toutefois assez tièdes à l'idée de commander une étude sur le sujet.

Cinq des six maires que compte l'île d'Orléans... (Le Soleil, Pascal Ratthé) - image 1.0

Agrandir

Cinq des six maires que compte l'île d'Orléans étaient présents à la rencontre d'information de mardi, soit (à l'arrière) Yves Coulombe (Saint-Laurent), Sylvain Bergeron (Saint-Pierre), Jean-Pierre Turcotte (Sainte-Famille), Lina Labbé (Saint- François) et Harold Noël (Sainte-Pétronille). 

Le Soleil, Pascal Ratthé

Le dévoilement du sondage mené par Axiome marketing a eu lieu à l'Espace Félix-Leclerc, devant une quarantaine de personnes. C'est le mouvement citoyen Une île, une vision qui a payé 10 000 $ pour le faire préparer. 

Quelque 743 personnes ont donné leur opinion, sur les 6000 répondants adultes que compte l'île, pour un taux de participation de 12,5 %. «Ça démontre un très grand intérêt de la population», a soutenu Martin Dubé, pdg d'Axiome marketing, qui a fait la description détaillée du sondage.

Une opinion que ne partage pas Lina Labbé, mairesse de Saint-François, qui s'est dite déçue que les citoyens qui ont des résidences secondaires à l'île d'Orléans n'aient pas été sollicités. Elle soutient qu'en été, la population de l'île d'Orléans se situe plutôt entre 10 000 et 11 000 personnes. 

Le sondage montre que près de 95 % des répondants sont généralement satisfaits de leur qualité de vie. Les plus grands enjeux pointés par les citoyens sont la protection de l'environnement, de même que le pont et l'entrée de l'île d'Orléans. 

Pour ce qui est de l'organisation municipale, 57,6 % des répondants estiment qu'il y a trop d'élus. L'île en compte pour le moment 42. De plus, 41,6 % des répondants croient qu'il n'y a pas suffisamment de concertation et de collaboration entre les élus de l'île d'Orléans.

Maires pas convaincus

Cinq des six maires que compte l'île d'Orléans étaient présents à la rencontre d'information. Seul Jean-Claude Pouliot, maire de Saint-Jean, était absent. Yves Coulombe a trouvé le sondage «surprenant», sans vouloir commenter davantage. 

Les autres maires ont soutenu qu'ils travaillent déjà en collégialité pour l'avenir de l'île, et qu'ils réfléchiraient à la possibilité de commander une étude de faisabilité sur les fusions municipales, sans toutefois s'y engager. «Ça mérite qu'on y prête attention», a soutenu Sylvain Bergeron, maire de Saint-Pierre.

Jean-Pierre Turcotte, maire de Sainte-Famille et préfet de la MRC de L'Île-d'Orléans, a soutenu qu'il ne fallait pas «prendre personnel» les résultats du sondage et qu'il faudrait se questionner sur l'attractivité du travail de conseiller dans les villages. «On a de la misère à trouver des élus, c'est pas tout le temps évident», a-t-il mentionné.

Harold Noël, maire de Sainte-Pétronille, croit quant à lui qu'avoir plusieurs élus est une richesse démocratique pour l'île. «Une île, une vision, c'est pas une panacée, ça réglera pas les problèmes», a-t-il soutenu, avant d'ajouter que de «changer l'eau, pis le bain, pis le bébé qui est dedans, pour moi, c'est pas la solution».

Le ministère des Affaires municipales pourrait aider les municipalités de l'île à produire une étude de faisabilité sur les fusions, mais il lui faut une demande formelle de la part des élus.

«À l'heure actuelle, l'île d'Orléans compte 42 élus, pour une population d'environ 7000 habitants. Selon vous, ce nombre est :

57,6 %
Trop élevé
38,4%
Suffisant
0,3%
Insuffisant
3,8%
Je ne sais pas

Méthodologie : Le sondage a été mené par téléphone et sur Internet par la firme Axiome marketing du 23 avril au 4 mai. La marge d'erreur est de 3,36 %, 19 fois sur 20.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer