52 maisons de ville dans l'écoquartier de la Pointe-aux-Lièvres

Ce projet aura comme voisin la plus haute... (ILLUSTRATION FOURNIE PAR LE CONSORTIUM NEB.)

Agrandir

Ce projet aura comme voisin la plus haute tour en bois en Amérique du Nord, celle de 13 étages qui devrait aussi pousser au cours de l'année 2016.

ILLUSTRATION FOURNIE PAR LE CONSORTIUM NEB.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) L'écoquartier de la Pointe-aux-Lièvres prendra réellement forme en 2016. La Ville de Québec vient de vendre un terrain de 5400 mètres carrés à Momento Immobilier, une entreprise de Québec, afin qu'elle y érige 52 maisons de ville (en rangée).

«C'est un secteur extraordinaire. Nous, on y croit, c'est sûr», soutient Daniel Renaud, responsable du développement de projets chez Momento Immobilier, une filiale de Drolet Construction, en entrevue téléphonique.

Le projet en est encore à ses balbutiements, mais l'intention est de construire des maisons unifamiliales, qui auraient chacune une parcelle de terrain privé, mais aussi une cour intérieure commune avec modules de jeux et aires de jardinage, par exemple. Les stationnements seraient souterrains.

«Le détail du projet est encore à fignoler. On ne sait pas encore si la clientèle visée sera des familles à faibles, moyens ou gros revenus. Mais ce sera des familles, c'est sûr», soutient M. Renaud.

La vente de ces unités devrait commencer à l'automne, et la construction aura lieu au printemps et à l'été 2016.

Momento Immobilier a payé 1 125 000 $ à la Ville de Québec pour ce terrain vague, prêt à construire, situé à l'angle des rues du Cardinal-Maurice-Roy, Bickell, et de la Pointe-aux-Lièvres.

Voisin de la tour en bois

Ce projet aura comme voisin la plus haute tour en bois en Amérique du Nord, celle de 13 étages qui devrait aussi pousser au cours de l'année 2016. Elle abritera 94 condos.

Promis depuis 2010 par l'administration Labeaume, le développement de l'écoquartier de la Pointe-aux-Lièvres a connu du retard notamment parce que la firme qui avait remporté l'appel d'offres en 2012, la société immobilière Leboeuf, a abandonné en octobre 2013. La Ville a depuis repris la mise en oeuvre de ce projet de quartier vert, qui devrait respecter de hauts standards environnementaux, et privilégie la vente des terrains par parcelles.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer