La Ville de Québec ne subventionnera plus la Fondation Nordiques

Régis Labeaume a laissé entendre que la Ville... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Régis Labeaume a laissé entendre que la Ville de Québec trouvera une autre façon de soutenir financièrement les athlètes de la région

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Déçue devant la faible proportion des sommes versée aux athlètes par la Fondation Nordiques, la Ville de Québec ne subventionnera plus l'organisation de Marcel Aubut. «Je n'en donnerai plus, c'est terminé», a tranché le maire Régis Labeaume.

«Quand on met des fonds publics, il faut faire un suivi et il faut que l'utilisation des fonds publics soit à notre satisfaction», a expliqué M. Labeaume en mêlée de presse à l'hôtel de ville jeudi.

Le maire de Québec commentait un texte du chroniqueur du Soleil François Bourque qui, jeudi matin, révèlait que les sommes versées aux athlètes ne sont qu'une faible partie de l'argent récolté par la Fondation Nordiques. La proportion était par exemple de 8 % en 2014, la part du lion allant en administration de la Fondation.

L'administration Labeaume avait versé 15 000$ en 2014. La Ville achetait aussi deux tables pour les galas, au coût annuel de 10 000 $.

Selon les chiffres de la Fondation Nordiques, l'organisation dirigée par Marcel Aubut a cumulé 3,1 millions $ de revenus en 2014, mais elle en a dépensé que 1,2 million$ et a ainsi compilé un surplus d'exploitation de 1,9 million$. La moyenne des bourses versées en comparaison aux revenus a varié entre 8 % et 20 % depuis 2010, révélait les données transmises à l'Agence du revenu du Canada.

Jeudi, M. Labeaume laissé entendre que la Ville de Québec trouvera une autre façon de soutenir financièrement les athlètes de la région. «Ce qui est important est que les athlètes aient le plus d'argent possible», a-t-il ajouté.

Fin avril, la Ville a annulé sa subvention de 30 000 $ pour cette année après la décision par la Fondation Nordiques de ne pas tenir le Gala Triomphe qui devait avoir lieu au Colisée Pepsi.

L'équipe de Me Aubut jugeait ne pas avoir eu assez de temps pour préparer la salle en vue du gala à grand déploiement en raison de la tenue d'un match des Remparts, le 28 avril.

Me Aubut a envoyé une mise en demeure car il soutient que sa Fondation avait un contrat avec ExpoCité pour la disponibilité du vieux Colisée. La Ville et ExpoCité affirment le contraire et promettent de rendre bientôt publique leur réplique à la mise en demeure.

La Fondation se défend

La Fondation Nordiques a réagi par communiqué en fin de journée jeud. L'organisation se défend en assurant que la majorité des sommes perçues lors de trois activités de financement tenues ont été versées à des athlètes. Ces activités sont une vente de lithographies, un dîner-conférence de Jacques Rogge et la première présentation du Gala Triomphe. «Plus de 75 % des fonds nets générés par ces événements ont déjà été redistribués aux athlètes. Et à l'aube des Jeux olympiques de Rio de Janeiro, la Fondation Nordiques avait déjà prévu, durant la présente année, une importante distribution de bourses pour combler la différence combinée à d'autres sommes considérables, puisées à même ses revenus privés», peut-on lire dans le communiqué.

La Fondation Nordiques assure aussi que les «charges d'exploitation sont réduites au minimum et avantageusement comparables avec d'autres organismes à but non lucratif.»

«Il est primordial de rappeler que ses coûts d'administration sont entièrement assumés par les revenus d'intérêts générés par le capital initial privé, et non pas par ses activités de levées de fonds», peut-on lire. La capitalisation initiale de la Fondation est de 10 millions$, soit 14,4 millions$ en dollars d'aujourd'hui.

La Fondation dit de plus que «jamais elle n'acceptera qu'on vienne remettre en question l'intégrité et la rigueur d'une organisation qui aura versé plus de 5 millions de dollars en bourses d'études et en dons à 593 athlètes et à 79 organismes de la région».

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer