Les Limoulois veulent une place publique d'arts et spectacles

En fin de journée mercredi, plus de 270... (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

En fin de journée mercredi, plus de 270 personnes, dont 90 % viennent de Limoilou, s'étaient prononcées sur la plate-forme Votepour.ca, qui tentait une première expérience de consultation citoyenne pour réfléchir collectivement au développement de ce quartier.

Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Les citoyens de Limoilou veulent une place publique dont la vocation serait surtout événementielle et artistique, révèle une consultation citoyenne nouveau genre dont les résultats ont été dévoilés mercredi soir.

En fin de journée, plus de 270 personnes, dont 90 % viennent de Limoilou, s'étaient prononcées sur la plate-forme Votepour.ca, qui tentait en collaboration avec Monlimoilou.com une première expérience de consultation citoyenne pour réfléchir collectivement au développement de ce quartier.

La consultation en ligne, dont les résultats ont été présentés au Bal du Lézard, avait pour thème «Quelle place publique pour le Vieux-Limoilou?»

Ce sujet a été choisi parce qu'il ressortait d'un premier coup de sonde mené à l'automne par Votepour.ca. «La place publique a été citée dans le top 5 des préoccupations», a indiqué au Soleil Marc Jeannotte, cofondateur de Votepour.ca.  

La place publique proposée est située au carrefour du chemin de la Canardière et de la 3e Avenue, celle-là même que l'administration Labeaume promet de réaménager bientôt.

Du lot, 59 % des participants ont choisi une place à vocation événementielle (spectacle ou théâtre) comme premier ou deuxième choix de vocation. La vocation artistique (expositions, par exemple) arrive deuxième avec 47 %. Sans avoir de prétention scientifique, la plate-forme Votepour.ca se veut une façon de consulter et de faire participer la population de façon plus «créative», selon M. Jeannotte. 

Sur le site, les résultats se distinguent par leur transparence alors qu'on y voit sur une carte le lieu de résidence des répondants ainsi que l'intégralité de leurs réponses.

Les initiateurs de cette forme de consultation appelée à se développer ont aussi demandé des idées de places publiques inspirantes dans le monde. La liste est publiée sur la même page que les résultats au http://goo.gl/ZIvgE6.

Mais de toutes les données recueillies, Marc Jeannotte en retient une en particulier : celle du désir pour les citoyens d'être dans le coup. «Quand on demande aux gens s'ils veulent être tenus informés des développements entourant la place publique, 86 % ont répondu oui. On voit clairement qu'une forte proportion des gens désirent être informés.»

Cette première consultation fera des petits, espère M. Jeannotte, qui, assure-t-il, n'a pas l'intention de dédoubler le rôle d'instance comme les conseils de quartier.

«En général, on nous perçoit davantage comme un outil pour aider un conseil de quartier à éclairer ses décisions et ses recommandations dans les processus officiels. Notre objectif n'est pas de venir bousiller le processus officiel, mais de peut-être offrir un contexte plus créatif en amont», a-t-il poursuivi. «Ça donne aux décideurs, aux professionnels de la ville ou aux firmes avec qui la Ville va travailler des données supplémentaires qu'ils pourront utiliser ou non à leurs fins.»

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer