Des citoyens demandent la démission du conseil à Saint-Augustin

La mairesse suppléante, France Hamel, demande aux citoyens... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

La mairesse suppléante, France Hamel, demande aux citoyens de rester unis pour trouver une solution.

Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Des citoyens ont passé un message clair mercredi lors du conseil municipal de Saint-Augustin-de-Desmaures. Ils réclament la démission des membres du conseil, celle du maire, et la mise sous tutelle de la Ville.

Plus de 200 personnes se sont déplacées à l'hôtel de ville, dans une salle plus grande qu'à l'habitude afin de pouvoir accueillir tout le monde. L'ambiance était loin d'être à la fête. 

«Des gens sont sortis de la rencontre très mécontents, en disant que c'était la loi du bâillon», a indiqué au Soleil la citoyenne Sylvie Asselin. «On nous a coupé les périodes de questions. Ce n'était qu'une question par personne. La première séance, ils ont fait rasseoir quatre ou cinq personnes qui n'avaient pas eu le temps de passer.»

Plusieurs citoyens ont exprimé leur colère contre l'administration de la municipalité. Ils reprochent notamment à la Ville un manque de transparence. «Les gens veulent des réponses», poursuit Mme Asselin. «Ils veulent avoir les chiffres et avoir une assemblée d'information pour savoir où l'on s'en va.» 

D'ailleurs, une pétition circule pour que l'administration présente les états des finances de la Ville. «On nous dit qu'on va faire une séance, mais on refuse toujours de nous donner une date parce qu'ils veulent attendre que le gouvernement règle le dossier d'agglomération, affirme Mme Asselin. Les citoyens sont tannés.» Plusieurs d'entre eux se sont levés et ont demandé hier aux élus d'arrêter d'attendre et d'agir pour régler la situation.

Mise en tutelle

La démission du conseil a été demandée par le résident Antonin Gagnon. «Je demande la démission complète du conseil de ville de Saint-Augustin-de-Desmaures et des excuses publiques envers ces citoyens», est-il écrit dans la demande. «Et, je demande à vous, greffier et directeur général, de contacter le gouvernement du Québec et le ministère des Affaires municipales pour placer la Ville de Saint-Augustin-de-Desmaures en tutelle et de geler le budget de 2015 et le compte de taxes à celui de l'année 2014 avec une augmentation raisonnable près de l'augmentation du coût de la vie.»

La mairesse suppléante, France Hamel, demande aux citoyens de rester unis pour trouver une solution.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer