Dépenses d'agglomération: Saint-Augustin promet de dénoncer une «aberration» par jour

La page Facebook 25 pourcent, créée par des... (Photo tirée de Facebook)

Agrandir

La page Facebook 25 pourcent, créée par des citoyens de Saint-Augustin.

Photo tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les contribuables de Saint-Augustin-de-Desmaures n'avaient pas à payer pour le voyage de Régis Labeaume à Bruxelles ni pour les factures de téléphone de l'administration de Québec, estime le groupe 25pourcent.com, qui appuie le maire Marcel Corriveau dans la lutte contre les frais d'agglomération. Il promet de dénoncer les «aberrations» dans les dépenses d'agglomération.

Depuis lundi, la page Facebook 25pourcent.com a entrepris de rendre publics quotidiennement «des éléments tendant à démontrer la forte tendance de la Ville de Québec à transformer des dépenses de proximité en dépenses d'agglomération».

Les frais d'agglomération comprennent des dépenses communes à Québec, à Saint-Augustin et à L'Ancienne-Lorette, comme les services de police, de pompiers, de transport en commun ou encore de développement économique.

Mais certaines dépenses considérées comme d'agglomération ne servent que les intérêts de la Ville de Québec, estime 25pourcent.com.

Le groupe donne pour exemple les 520 609 $ à la firme Azur Créations pour l'activité Plaisirs d'hiver, qui se déroulait à Bruxelles, où le maire de Québec, Régis Labeaume, s'est rendu en décembre. Mardi on pouvait lire sur la page que les citoyens de Saint-Augustin contribuent à «payer pour une somme de 4 754 402 $, à TELUS pour le contrat de services cellulaires, voix et données».

Ce type de dépenses, juge ce groupe créé par Jean-François Dufour, n'auraient pas à être partagées avec les citoyens de Saint-Augustin.

Les frais que paye la Ville défusionnée à Québec a bondi de 111 % entre 2008 et 2015. En 2015, Saint-Augustin versera 25 millions $, soit 55 % de son budget.

L'administration Corriveau critique cette facture pour la hausse de taxes de 25 % imposée à ses citoyens. M. Labeaume a répliqué que les dépenses de proximité de Saint-Augustin ont augmenté de 69 % entre 2011 et 2015 et que sa dette a doublé depuis quatre ans.

Mobiliser les citoyens

La communauté 25pourcent.com a été lancée en décembre avec l'objectif de mobiliser les citoyens pour dénoncer les dépenses croissantes de l'agglomération.

Les frais que paye la ville défusionnée à Québec a bondi de 111% entre 2008 et 2015. Cette année, Saint-Augustin devra verser 25 millions$, soit 55% de son budget.

L'administration Corriveau blâme cette facture pour la hausse de taxes de 25% imposée à ses citoyens. Le maire de Québec Régis Labeaume refuse catégoriquement de prendre la responsabilité et a plutôt répliqué en critiquant vivement les états financiers de Saint-Augustin. La semaine dernière, il a notamment exposé que les dépenses de proximité de Saint-Augustin ont augmenté de 69% entre 2011 et 2015 et que sa dette a doublé depuis quatre ans.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer