État des finances de Saint-Augustin: Labeaume n'attendra pas Corriveau

Le maire de Québec soutient avoir «beaucoup de... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Le maire de Québec soutient avoir «beaucoup de pression» de citoyens et de gens d'affaires qui reçoivent ces jours-ci leurs factures de taxes en hausse de 25 %.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Régis Labeaume n'attendra finalement pas la fin du congé du maire Marcel Corriveau avant de dévoiler des chiffres qu'il promet affligeants sur les finances de Saint-Augustin.

La raison? Le maire de Québec soutient avoir «beaucoup de pression» de citoyens et de gens d'affaires qui reçoivent ces jours-ci leurs factures de taxes en hausse de 25 %.

«Ils nous demandent de sortir les chiffres. Les gens veulent savoir absolument ce qu'on a à dire», a assuré M. Labeaume en mêlée de presse jeudi. 

Le maire de Québec promet depuis quelque temps de rendre publics les états financiers de Saint-Augustin, qu'il qualifie de «très opaques» et porteurs de «très graves et sérieuses anomalies». La Ville de Québec veut aussi présenter sa lecture des choses à l'aide de données colligées auprès du ministère des Affaires municipales.

M. Labeaume souhaite ainsi répliquer au maire Corriveau, qui ne cesse de blâmer la hausse de la quote-part de l'agglomération pour expliquer la crise financière qui afflige sa municipalité. En 2015, Saint-Augustin versera 25 millions $ à Québec, une hausse de 111 % depuis 2008.

Le maire de Québec dit en avoir marre de faire pointer les dépenses de la ville-centre et réplique que l'administration Corriveau devrait plutôt faire le ménage dans ses propres finances.

Aucune date de retour 

La semaine dernière, M. Labeaume avait toutefois convenu de donner un répit à M. Corriveau, le temps qu'il se rétablisse, lui qui est retourné en congé pour une durée indéterminée. Le maire de Saint-Augustin avait subi un malaise pendant la période de Fêtes.

Or, voilà que la trêve pourrait être interrompue plus tôt que prévu.

«On voulait attendre que le maire sorte de la convalescence, mais on n'est plus sûrs, car nous sommes sollicités par des gens de Saint-Augustin», a affirmé M. Labeaume, en disant espérer que le maire Corriveau «ne le prenne pas personnel».

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer