L'opposition dénonce l'«échec» économique de l'administration Labeaume

Anne Guérette et Paul Shoiry de Démocratie Québec... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Anne Guérette et Paul Shoiry de Démocratie Québec

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stéphanie Martin
Le Soleil

(Québec) L'économie chancelle dans la capitale, et le maire de Québec continue de faire comme si tout allait bien, déplorent les conseillers de l'opposition, qui l'exhortent à revoir complètement sa stratégie de développement économique pour venir en aide aux entreprises. 

«La stratégie de développement économique du maire est un échec», a martelé vendredi Paul Shoiry, chef de l'opposition à l'hôtel de ville. Le nombre de mises en chantier a diminué de 2000 depuis 2012, les ajouts au rôle d'évaluation ont décru de 5 millions $ depuis 2012, plusieurs boutiques et restaurants ont fermé leurs portes, et l'emploi a aussi connu un recul, a énuméré M. Shoiry.

En isolant les chiffres de l'Institut de la statistique du Québec pour le taux de chômage de la Capitale-Nationale, on constate qu'il est passé de 5 % en décembre 2013 à 5,9 % en décembre 2014. Le maire utilise davantage les chiffres de la région métropolitaine qui sont plus favorables, constate le conseiller, et il «noie le poisson».

«Jovialisme»

Régis Labeaume fait preuve de «jovialisme», affirment Paul Shoiry, Yvon Bussières et Anne Guérette, et son attitude est «irresponsable». Les conseillers vont donc déposer au prochain conseil municipal, lundi, une résolution demandant de revoir complètement la stratégie de développement économique, et de «dépolitiser» les initiatives économiques de la Ville.

La stratégie a été mise en place en 2012 et, selon eux, ne répond plus du tout à la réalité de 2015. 

Ils soulignent qu'avec la disparition des centres locaux de développement, plusieurs petits entrepreneurs se retrouvent dans un vide, alors que l'escouade promise par la Ville pour reprendre en charge leurs dossiers n'est pas encore opérationnelle. 

Il faut envisager des mesures fiscales pour aider les entreprises, comme une baisse de taxes, ont avancé les conseillers. Anne Guérette craint que des entreprises ne traversent à Lévis, où elles sont moins taxées. «Le nuage de fumée commence à tomber. Et maintenant, on peut faire le bilan. Est-ce que Régis Labeaume a livré la marchandise? Nous, on pense que non.»

***

Un cirque gratuit... que la Ville ne doit pas payer seule 

Le retour du cirque gratuit à l'Agora, d'accord, dit l'opposition de Démocratie Québec. Mais pas uniquement aux frais de la Ville de Québec. Paul Shoiry, Anne Guérette et Yvon Bussières applaudissent l'organisation d'événements qui attirent les touristes à Québec. «Mais on veut savoir c'est quoi, le projet, c'est quoi le coût et quelle est la part de financement de la Ville. [...] La Ville ne doit pas être le principal bailleur de fonds», a soutenu le chef de l'opposition, Paul Shoiry. La Ville a annoncé jeudi qu'un spectacle de cirque d'envergure animera l'Agora du Vieux-Port du 21 juillet au 6septembre, mais n'a pas donné les détails. C'est la compagnie Flip FabriQue de Québec qui est responsable du concept. 

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer