Le ton montre entre Labeaume et Corriveau

Le maire Labeaume ne donne aucun répit dans... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Le maire Labeaume ne donne aucun répit dans ses attaques contre Saint-Augustin dont il qualifie les états financiers de «très opaques» et porteurs de «très graves et sérieuses anomalies».

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Déjà qu'il n'était pas très serein, voilà que le climat s'envenime entre Régis Labeaume et le maire de Saint-Augustin, Marcel Corriveau. Le maire de Québec ne donne aucun répit dans ses attaques contre Saint-Augustin dont il qualifie les états financiers de «très opaques» et porteurs de «très graves et sérieuses anomalies». M. Corriveau réplique en disant que M. Labeaume n'a pas de leçon à donner.

«Les gens de Saint-Augustin ont un problème beaucoup plus important qu'ils le pensent», a lancé le maire de Québec en mêlée de presse mardi. Il a de nouveau invité les citoyens à poser des questions sur l'administration Corriveau. «Ils doivent découvrir des choses qu'on est en train de découvrir», a tranché M. Labeaume en disant qu'il allait revenir devant les médias «dans quelques jours» avec des exemples pour illustrer ses dires.

Le maire de Québec adhère aussi totalement au constat du ministre responsable de la Capitale-Nationale, Sam Hamad, qui a affirmé lundi que Saint-Augustin serait responsable à 60% de l'augmentation de 25% du compte de taxes en 2015. «On arrive aux même chiffres et là-dessus, on ne s'est pas concertés», a dit M. Labeaume.

Dans une autre flèche à Marcel Corriveau, M. Labeaume a aussi mis en doute les chiffres de 2000 personnes à la manifestation citoyenne de dimanche. «Est-ce qu'il y avait vraiment 2000 citoyens? Avez-vous la photo?» a-t-il demandé.

Réplique cinglante

La réplique de Marcel Corriveau ne s'est pas fait attendre. Dans un communiqué cinglant publié en fin d'après-midi, le maire de Saint-Augustin réplique que M. Labeaume et M. Hamad tentent des «manoeuvres de diversion» pour «minimiser les aberrations et le fiasco que représente l'agglomération de Québec». En 2015, sa ville devra verser 25 millions$ à l'agglomération, une hausse de 111% depuis 2008.

«Quant au maire de Québec, qui se prétend le champion de la transparence, son administration

n'est pas foutue de fournir à Saint-Augustin le détail de la facture de la quote-part. Il a même

fallu que la Ville de Saint-Augustin s'adresse aux tribunaux pour obtenir une réponse aux 300

questions qu'elle a formulées au cours des dernières années. Elle attend toujours», peut-on aussi lire dans la missive. M. Corriveau ironise aussi sur certaines dépenses de Régis Labeaume. «Quand on a de la difficulté à gérer les factures de son téléphone cellulaire, quand on a les moyens de se payer un cyclotron, on laisse tomber les leçons concernant la gestion des affaires municipales des autres», a-t-il lancé.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer