Le conseiller Sylvain Légaré quitte Équipe Labeaume

Le conseiller municipal et membre du comité exécutif,... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Le conseiller municipal et membre du comité exécutif, Sylvain Légaré

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le parti du maire Régis Labeaume vient de perdre un de ses influents conseillers municipaux. Le membre du comité exécutif et responsable des dossiers sportifs Sylvain Légaré délaisse le parti au pouvoir et siégera désormais comme conseiller indépendant.

Ancien député provincial de l'Assemblée nationale et allié depuis longtemps du maire Régis Labeaume, le conseiller Sylvain Légaré a justifié son départ en invoquant des raisons personnelles.

«Pour des raisons strictement privées, j'ai annoncé au maire que j'ai décidé de quitter mes fonctions de membre du comité exécutif de la Ville et de siéger dorénavant comme conseiller indépendant», a précisé le conseiller municipal dans un communiqué émis vendredi après-midi.

«Cette décision n'a pas été facile à prendre, mais j'ai eu besoin d'un peu de recul et de me consacrer du temps. Je regrette les désagréments que cela peut causer, mais je crois que c'est la meilleure décision que je puisse prendre», a-t-il poursuivi.

Le conseiller de Val-Bélair a par ailleurs demandé à ce que Régis Labeaume et la Ville de Québec respectent sa vie privée, sans en dire davantage. «Comme les raisons qui motivent mes décisions aujourd'hui sont d'ordre strictement privées, je vous demande instamment de tout mettre en oeuvre afin que soit assurée la protection de ma vie privée et de celle de mes proches», a-t-il mentionné dans sa lettre de démission.

Dans une entrevue accordée vendredi au FM93, le maire de Québec Régis Labeaume a dit comprendre la démission du conseiller. «Sylvain m'a expliqué toutes ses affaires qui sont très personnelles. Il m'a présenté sa lettre de démission et, comprenant très bien pourquoi, je l'ai acceptée», a déclaré le maire, parlant d'un «gars qu['il] apprécie énormément».

Personne n'avait anticipé le départ de Sylvain Légaré à l'hôtel de ville. L'élu de Val-Bélair a participé hier matin à la séance extraordinaire du conseil municipal pour l'adoption du budget 2015 de la ville de Québec. Il a également pris part au traditionnel repas de Noël. Il aurait toutefois sollicité par la suite une rencontre privée avec le maire pour lui remettre sa démission. Régis Labeaume a ensuite convoqué les autres élus du parti pour leur faire part de cette démission.

Compréhension

L'élu de Val-Bélair ne serait pas parti en claquant la porte, et sa démission du comité exécutif pour des raisons personnelles aurait été reçue avec compréhension par ses collègues.

Sylvain Légaré a piloté plusieurs dossiers liés au sport à la Ville de Québec. Il a notamment travaillé sur la construction de nouvelles palestres de gymnastique et d'arénas.

L'ancien membre du comité exécutif a aussi été responsable des dossiers de réforme démocratique. Il a notamment contribué à la réduction du conseil municipal, pilotant la réforme ayant fait passer le nombre de conseillers municipaux de 27 à 21.

Le politicien a porté les couleurs d'Équipe Labeaume depuis novembre 2009. Il avait auparavant été député de l'Action démocratique du Québec, de 2004 à 2009. Sylvain Légaré avait contribué à l'essor de l'ADQ en remportant l'élection partielle de Vanier en 2009. L'adéquiste avait décroché le siège laissé vacant par la démission de l'ancien ministre libéral de la Justice, Marc Bellemare.

L'ADQ avait connu par la suite une montée de popularité, devenant l'opposition officielle en 2007 à l'Assemblée nationale. Il n'a pas été possible de joindre Sylvain Légaré, vendredi.

****

«C'est une surprise»

Vendredi matin, personne à l'hôtel de ville n'aurait pu prédire le départ de Sylvain Légaré. «Sylvain était très d'attaque au conseil municipal, même ce matin [hier]», a commenté au Soleil la conseillère Anne Guérette, étonnée par la démission de M. Légaré. «C'est une surprise, on ne l'avait vraiment pas vue venir. Aucune rumeur ne circulait», a ajouté la conseillère de l'opposition. Quant aux raisons du départ de M. Légaré, Mme Guérette n'a pas voulu commenter. «Je n'ai pas de commentaire à faire. Ça ne me regarde pas comme histoire. Ce sont des raisons personnelles».

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer