Retraites: le déficit de la Ville de Québec est de 595 millions $

Bien qu'il flirte avec les 600 millions$, ce... (Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Bien qu'il flirte avec les 600 millions$, ce déficit est moins élevé que les 750, voire 800 millions $ que l'administration Labeaume avançait régulièrement ces dernières années.

Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Le déficit des régimes de retraite des employés de la Ville de Québec est de 595 millions $, une hausse de 80 millions $ depuis le dernier portrait officiel en 2010.

Cette somme, qui ne tient pas encore compte des modalités de la récente loi 3, est basée sur les évaluations actuarielles des régimes de retraite au 31 décembre 2013 rendues publiques lundi à l'hôtel de ville de Québec.

La dernière analyse officielle, en 2010, établissait à 518 millions $ le trou dans les caisses des fonctionnaires municipaux de Québec.

Bien qu'il flirte avec les 600 millions $, ce déficit est moins élevé que les 750, voire 800 millions $ que l'administration Labeaume avançait régulièrement ces dernières années.

Il y a un an, dans le budget 2014, les projections de la Ville indiquaient un déficit de capitalisation de 860 millions $.

«On est dans le chiffre qu'on vous avait donné», a toutefois indiqué le maire de Québec, Régis Labeaume, en allusion à la somme de 620 millions $ de déficits avancée depuis juin.

Impact de la loi 3

L'ampleur du gouffre montre, selon l'administration Labeaume, que l'embellie observée sur les marchés boursiers depuis quelque temps ne peut pas à elle seule résorber les déficits. «Pour nous, on persiste à croire que ça prenait le projet de loi 3», a dit le vice-président du comité exécutif, Jonatan Julien.

Les déficits présentés lundi ne tiennent pas compte des mesures de la loi 3. De nouveaux chiffres seront rendus publics le 19 janvier. La loi prévoit notamment le partage des déficits passés à parts égales entre les employés et la Ville.

«Au 19 janvier, on va connaître exactement l'impact de la loi 3 sur toutes les catégories d'individus», a indiqué M. Labeaume. Il a toutefois annoncé que la modification ne devrait pas se traduire par une très grande différence sur les montants comme tels. L'impact de la loi, dit-on, se fera surtout sentir en freinant l'évolution du déficit.

«Oui, ça va baisser un peu, mais c'est surtout l'augmentation qu'on va arrêter», a dit M. Labeaume. «Ça va arrêter la course folle qui nous amène dans le mur.»

Déficits par groupe d'employés

157,3
millions $
Policiers
142,7
millions $
Fonctionnaires (cols blancs)
106,4
millions $
Manuels (cols bleus)
98,9
millions $
Cadres
50,1
millions $
Pompiers
39,5
millions $
Professionnels

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer