La motivation des employés de la Ville de Québec en baisse, selon un sondage

-... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

-

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La motivation des employés de la Ville de Québec a chuté entre 2011 et 2013, révèle le plus récent sondage de la firme Aon Hewitt commandé par l'administration du maire Régis Labeaume.

Selon le coup de sonde réalisé en 2013 et révélé vendredi par Radio-Canada, seul le tiers des quelque 2300 employés municipaux ayant répondu au questionnaire se sentent reconnus par leur employeur. La Ville compte près de 5000 employés municipaux.

Le taux de satisfaction globale du personnel a chuté de près de 10 % en deux ans, soit en comparaison avec le même exercice réalisé en 2011. Toujours selon le plus récent sondage, 34 % des employés se sont dits «mobilisés» - motivés - au travail.

Pas de surprise

Jean Gagnon, président du syndicat des cols blancs de la Ville de Québec, n'est pas du tout surpris des résultats obtenus par la Ville. «Le climat de travail, règle générale, c'est particulier à la Ville de Québec. [...] Il n'y a aucune compagnie dans le monde qui pourrait survivre à cracher sur ses employés», a-t-il tonné. Il fait ainsi référence aux sorties du maire de Québec, Régis Labeaume, dans la foulée des négociations des conventions collectives des cols blancs et des cols bleus, au cours de la dernière année, lesquelles sont maintenant signées. M. Gagnon accuse le maire d'avoir cassé du sucre sur le dos de ses employés pour obtenir la faveur populaire lors des récentes négociations, puis en marge du débat sur les régimes de retraite, toujours en cours.

M. Gagnon souligne par ailleurs que le climat entre les employés de même niveau ou de certains secteurs n'est pas malsain. «C'est quand tu montes vers en haut [les cadres] que ça se gâte.» À cet égard, moins du quart (23 %) des employés sondés croient que leurs hauts dirigeants «prennent de bonnes décisions d'affaires». «Ce que j'en tire comme conclusion, c'est que les gens travaillent pour la population, mais pas pour la Ville.»

La Ville de Québec a reçu les résultats du sondage en juillet 2014. Aucun commentaire n'a été émis par Québec, alors que le maire est toujours en mission en Californie.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer