Surplus anticipés de 2,9 millions $ à Lévis

Le maire Gilles Lehouillier, comme le prévoit la... (Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

Le maire Gilles Lehouillier, comme le prévoit la loi, a rendu public lors de la séance du conseil municipal de lundi le rapport sur la situation financière de la Ville.

Photothèque Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stéphanie Martin
Le Soleil

(Québec) La Ville de Lévis entrevoit de terminer l'année 2014 avec un surplus de 2,9 millions $ sur un budget de 231,5 millions $.

Le maire Gilles Lehouillier, comme le prévoit la loi, a rendu public lors de la séance du conseil municipal de lundi le rapport sur la situation financière de la Ville. Le rapport fait mention des revenus et des dépenses comptabilisés au 30 septembre dernier. 

Les revenus ont été plus élevés de 1 million $ et les dépenses, moindres de 1,9 million $. Cela a résulté en un excédent de fonctionnement de 2,9 millions $, soit 1,3 % du budget de 231,5 millions $.

Sur le plan des revenus, les droits sur les mutations immobilières, les taxes et les paiements tenant lieu de taxes attendus permettent d'entrevoir des entrées d'argent additionnelles de 1,3 million $.

Des économies ont été réalisées sur la masse salariale, les frais de financement et l'ajustement de la quote-part de la Société de transport de Lévis, pour un montant de 1,6 million $.

Les permis de construction ont rapporté beaucoup aussi. Entre 2013 et 2014, leur valeur totale est passée de 262 millions $ à 298 millions $, soit un bond de 14 %.

Des résultats «plus que satisfaisants» étant donné la conjoncture économique difficile, a indiqué le président du comité des finances, Robert Maranda.

La Ville adoptera bientôt son programme triennal d'immobilisations (PTI) pour les années 2015, 2016 et 2017. Le maire a annoncé un PTI axé sur la mise à niveau des infrastructures. L'administration Lehouillier mettra le paquet sur la réfection des rues et des trottoirs en faisant passer l'enveloppe qui y est consacrée de 8 millions $ à 12 millions $. On poursuivra aussi avec l'amélioration du réseau cyclable, le réaménagement du secteur de la traverse, l'acquisition de terrains le long de la rivière Etchemin, entre autres.

Les priorités, a rappelé M. Lehouillier, demeurent le complexe aquatique de Saint-Nicolas, le lien routier et saut-de-mouton de Saint-Rédempteur et le prolongement du boulevard Étienne-Dallaire et de la rue Saint-Omer.

Quant au budget, qui sera présenté et adopté le 15 décembre, le maire a déjà annoncé qu'il devra composer avec une réduction de 3,1 millions $ en raison des compressions imposées dans le pacte fiscal transitoire par le gouvernement du Québec.  

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer