La fusion de la Côte-de-Beaupré qualifiée d'«utopique» par plusieurs

L'organisme de développement économique a sondé ses membres,... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

L'organisme de développement économique a sondé ses membres, des gens d'affaires, leur demandant s'ils seraient favorables à une fusion municipale sur la Côte-de-Beaupré. Au final, 66,6 % d'entre eux ont dit juger que cela serait souhaitable.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Stéphanie Martin
Le Soleil

(Québec) L'idée d'une fusion des municipalités de la Côte-de-Beaupré, relancée récemment par les gens d'affaires du secteur, ne soulève pas l'enthousiasme des maires des huit villes concernées. Certains la qualifient même d'«utopie».

Le Soleil a joint cinq des huit maires des municipalités qui forment la Côte-de-Beaupré. Aucun d'entre eux n'a manifesté beaucoup d'enthousiasme devant la perspective d'une fusion, qui engloberait en une seule et même ville Boischatel, L'Ange-Gardien, Château-Richer, Sainte-Anne-de-Beaupré, Beaupré, Saint-Ferréol-les-Neiges, Saint-Joachim et Saint-Tite-des-Caps.

Cette idée a été remise sur la table récemment par un sondage réalisé par Alliance affaires Côte-de-Beaupré. L'organisme de développement économique a sondé ses membres, des gens d'affaires, leur demandant s'ils seraient favorables à une fusion municipale sur la Côte-de-Beaupré. Au final, 66,6 % d'entre eux ont dit juger que cela serait souhaitable.

Une opinion qui est loin d'être partagée par ceux qui assurent l'administration des municipalités. «C'est une utopie», ont tous deux lancé les maires de Saint-Anne-de-Beaupré et de Beaupré, Jean-Luc Fortin et Michel Paré.

«On peut en discuter. Mais penser qu'il peut y avoir une fusion totale de la Côte-de-Beaupré en une seule ville, c'est une utopie», soutient M. Fortin. Le territoire est trop vaste, d'abord, et ensuite, il n'y a pas de ville centre forte.

Réalités différentes

Les réalités sociales et historiques des huit villes sont très différentes, souligne pour sa part Michel Paré. Et il y a de multiples facteurs très complexes à prendre en compte si on veut se lancer dans une telle démarche : la situation financière de chacune des villes, l'état de leurs infrastructures, les services offerts, le taux de taxation, la richesse foncière, les équipements, énumère-t-il.

Dans un contexte où une réforme municipale complète s'en vient, et où les pouvoirs des MRC seront probablement accrus, l'exercice lui apparaît futile. «On est en plein changement, en plein bouleversement. Pensez-vous qu'on va ajouter à ça des discussions totalement inutiles à huit municipalités?»

De son côté, Boischatel, qui se découvre beaucoup plus d'affinités avec Québec qu'avec les municipalités plus à l'est, rejette systématiquement l'idée. Le maire Yves Germain estime que sa ville se débrouille très bien actuellement. «Je n'ai rien contre des fusions. Il peut y avoir des municipalités dans l'est qui nourrissent des intentions dans ce sens-là. Mais le sondage parlait de la fusion d'une seule ville. Ça, c'est catégorique, à Boischatel, pour tout le conseil municipal et pour une partie importante de la population, il n'y a aucun, aucun intérêt pour une fusion municipale.»

Liens forts avec Québec

Les citoyens de Boischatel travaillent, étudient, magasinent, pratiquent leurs loisirs et se divertissent à Québec. Si on ne lui laissait pas le choix de fusionner, le maire Germain se tournerait d'abord vers la capitale. «Le choix serait vite fait.»

À L'Ange-Gardien, le maire Pierre Lefrançois vit lui aussi une situation semblable. Ses concitoyens ont affaire davantage à Québec qu'à l'est. «La fusion n'est pas dans nos objectifs, ce n'est même pas sur la planche à dessin.» Si fusion il y avait, la logique serait selon lui davantage de créer deux villes plutôt qu'une : une dans l'est et une dans l'ouest. «Sur la Côte-de-Beaupré, on a vraiment deux pôles de développement. Beaupré forme un pôle et la partie ouest est constituée du pôle Boischatel-L'Ange-Gardien.»

Même une petite municipalité comme Saint-Tite-des-Caps ne voit pas davantage à fusionner. Pour la bonne raison qu'elle a actuellement le taux de taxation le plus bas de la Côte, révèle le maire Majella Pichette. Ainsi, Saint-Tite n'a pas le goût de voir sa dette gonfler d'un coup en s'associant à une autre ville qui vient de se doter d'une infrastructure coûteuse. M. Pichette donne l'exemple de Sainte-Anne-de-Beaupré, qui s'équipera au printemps prochain d'une usine de traitement des eaux de 12 millions $, dont3,5 millions $ seront assumés par la municipalité.

Pour les divers maires consultés, la voie de l'avenir réside davantage dans le partage des compétences et des services. Déjà, soulignent-ils tous, les villes ont convenu de plusieurs ententes de partage des services. Que ce soit pour la protection incendie, les loisirs, les bibliothèques, la collecte des matières résiduelles et recyclables, la gestion de l'eau potable et des eaux usées, etc. 

Les maires estiment qu'au cours des trois prochaines années, on pourrait voir davantage de ce type de collaborations. Majella Pichette évoque la possibilité de partager les services d'un directeur de l'urbanisme ou même d'un directeur général entre plusieurs municipalités. «On en parle avec les autres maires.»

Le territoire en chiffres

Population  

  • Boischatel : 6871
  • L'Ange-Gardien : 3767
  • Château-Richer : 3979
  • Sainte-Anne-de-Beaupré : 2920
  • Beaupré : 3634
  • Saint-Ferréol-les-Neiges : 3160
  • Saint-Joachim : 1531
  • Saint-Tite-des-Caps : 1530

Superficie: 4974 km²

Densité:  4,8 habitants au km²

Les groupes d'âge de 20 ans et moins connaîtront une augmentation de 30 % entre 2006 et 2031.

Source : Alliance affaires Côte-de-Beaupré, Institut de la statistique du Québec et Répertoire des municipalités du ministère des Affaires municipales du Québec

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer