Pas de Festival des lumières pour Noël cette année

«Il n'y a pas de Festival des lumières... (Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

«Il n'y a pas de Festival des lumières cette année», a confirmé le directeur de l'événement, Alexandre Caron.

Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Le Festival des lumières n'illuminera pas le centre-ville cette année. La Ville de Québec fait chuter de 287 000 $ l'an dernier à 75 000 $ sa subvention au Festival. La somme servira à la conception de projections pendant le Marché de Noël allemand.

«Il n'y a pas de Festival des lumières cette année», a confirmé le directeur de l'événement, Alexandre Caron.

Malgré ce qu'il qualifie de «succès» de l'an dernier, alors que cet événement qui illuminait divers secteurs de la ville semblait sur une lancée, il a dû se résoudre à ne pas tenir de festival en 2014. «On voulait arriver avec de quoi de majeur» a dit M. Caron.

Or, cette fête de la lumière qui avait remplacé le défunt Québec-Adabra!, était financée «à 90 % par des fonds publics», dit-il. Et la Ville de Québec souhaitait davantage de financement autonome. «On a été challengés sur le fait de pouvoir avoir plus de commandites. Mais la part de financement privé était plus difficile à trouver. Ça coûte cher à faire et c'est un événement gratuit», a ajouté M. Caron.

Mais tout n'est pas perdu, se console le directeur des productions à qui on doit aussi l'organisation du Festibière.

Les élus du comité exécutif ont entériné mercredi une subvention de 75 000 $ pour une projection sur le thème des Fêtes qui s'animera dans les jardins de l'Hôtel-de-Ville pendant le Marché de Noël allemand, du 28 novembre au 14 décembre. La projection conçue par SagaFilm productions sera une quête à laquelle les spectateurs peuvent participer au moyen d'une application mobile.

Deux autres animations lumineuses s'ajouteront dans le Marché de Noël allemand.

Ces créations deviendront une sorte de projet-pilote pour l'exploration d'une nouvelle technologie, a expliqué Alexandre Caron qui promet plus de détails bientôt.

Si cette expérience est concluante, dit-il, il n'est pas exclu de voir le Festival des lumières revenir en force l'an prochain.

Priorité au marché

Cette décision de l'administration Labeaume survient au moment où elle mise de plus en plus sur le Marché de Noël allemand, une tradition en pleine croissance au coeur du Vieux-Québec. La Ville de Québec verse cette année 60 000 $ dans le Marché, le double de l'an dernier.

Ces dernières années, la Ville de Québec semblait vouloir miser sur la lumière pour trouver une identité à ses fêtes de fin d'année. En 2012, QuébecAdabra! a pris un virage axé sur ce concept comme cela se fait à Lyon ou à Paris. «L'angle lumière, d'après moi, est très intéressant pour Québec. C'est un angle qu'on avait peut-être un peu mis de côté ces dernières années, mais qu'on veut pousser», avait dit la conseillère Julie Lemieux en 2012.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer