Manège militaire: 1 million $ pour déplacer une conduite d'égout

Une conduite d'égout qui date d'environ 70 ans... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

Une conduite d'égout qui date d'environ 70 ans devra être déplacée avant le début de la reconstruction du Manège militaire, qui doit débuter à l'été 2015.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Les contribuables de la Ville de Québec devront payer dès cet automne 1 million $ en prévision de la reconstruction du Manège militaire. Même si le domicile des Voltigeurs est en territoire fédéral, une conduite d'égout doit être déplacée aux frais de la Ville.

Cette conduite se retrouve à l'endroit où sera construit un nouveau bâtiment à l'ouest du Manège militaire actuel, ravagé par un violent incendie en avril 2008.

La conduite date d'environ 70 ans et aurait peut-être dû être rénovée ces prochaines années, mais le début des travaux, prévu pour l'été 2015, a précipité les choses, reconnaît le vice-président du comité exécutif de la Ville de Québec, Jonatan Julien.

«Il est prévu que les travaux commenceront à l'été 2015. On va défrayer 850 000 $ pour les travaux de déplacement de la conduite et un 150000 $ potentiel pour les frais d'acquisition et de servitude», a expliqué M. Julien au Soleil mardi.

Des «discussions» ont eu lieu pour demander au gouvernement fédéral de payer la facture, a-t-il dit. «Mais c'est la conclusion à laquelle on en est arrivés», a dit M. Julien à propos de la part à assumer par l'administration Labeaume. Le tout remonte à des contrats d'une autre époque, selon M. Julien. 

«La Ville de Québec n'est pas sur son terrain. Ils sont dans leur droit d'exiger que ce soit nous qui payons. C'est spécifique à ces vieilles façons de faire.»

Travaux nécessaires 

Mais le conseiller, qui préfère faire contre mauvaise fortune bon coeur, le martèle : ces canalisations auraient dû être remplacées tôt ou tard. 

«Je serais beaucoup plus préoccupé si les conduites avaient été refaites il y a cinq ans, a-t-il illustré. Mais là, on aurait dû faire la réparation et investir ce montant dans une dizaine d'années maximum, alors...»

Puisque la somme de 1 million $ n'est pas prévue au Plan triennal d'immobilisation (PTI), M. Julien a présenté au conseil municipal de lundi soir un avis de motion annonçant que le protocole d'entente avec Ottawa et le règlement d'emprunt seront présentés au prochain conseil municipal, le 20 octobre.

«Il n'était pas planifié, mais c'est certain que maintenant qu'on a plus d'informations sur le déploiement de la reconstruction, on en prend acte et on agit promptement, a expliqué M. Julien. «On ne veut pas être un frein à la reconstruction du Manège militaire.»

Quelques chiffres...

  • 1887: construction du Manège militaire
  • 2008: le 4 avril, le Manège militaire est détruit par un incendie.
  • 104 millions $: somme annoncée en novembre 2012 par le gouvernement Harper pour la reconstruction
  • 2015: début de la reconstruction, vraisemblablement à l'été. La fin des travaux est souhaitée pour 2017.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer