Marée humaine près du fleuve

Le port de Québec a connu une journée... (Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

Le port de Québec a connu une journée record, hier, accueillant environ 20000 croisiéristes qui ont créé une marée humaine impressionnante dans les rues avoisinantes.

Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La journée record de la saison des croisières a bel et bien eu lieu dans le port de Québec, vendredi. Aux chiffres déjà impressionnants de six navires amarrés en même temps avec leurs quelque 20000 passagers se sont ajoutés plus d'une centaine d'agents de sécurité et une vingtaine de policiers pour gérer tout ce trafic.

Car du trafic, il y en a eu. Routier, d'abord, avec une matinée et une fin d'après-midi chargées. Trafic piétonnier aussi alors qu'au moment du passage du Soleil, vers 15h, les rues bondées du Petit-Champlain avaient des airs de journée de Fêtes de la Nouvelle-France. Partout, des croisiéristes arpentaient le Vieux-Québec ou ont pris place dans un autocar vers des attraits comme la chute Montmorency ou Wendake. Plusieurs curieux de la région ont aussi profité du beau temps pour aller voir les navires de près.

À cette congestion s'ajoutaient près de 160 autocars et une soixantaine de camions de livraison venus ravitailler les géants des mers, comme l'Europa, le Legend of the Seas, le Seven Seas Navigator, le Ruby Princess, le Maasdam ou l'imposant Norwegian Dawn, véritable ville flottante.

Au total, près de 500 travailleurs ont été mobilisés. Il s'agissait de débardeurs, du personnel de l'Office du tourisme ou du Port de Québec ou encore de chauffeurs de taxi, littéralement débordés.

«On est fatigués, mais on est fiers», a lancé en fin de journée le porte-parole du Port de Québec, Anick Métivier.

Coordination et fluidité

À l'heure du bilan, il a souligné au Soleil que l'appui du Centre de coordination de la Ville de Québec a été «un atout majeur» dans la gestion de cette journée toute spéciale au rayon des croisières.

Cette façon de faire est une nouveauté héritée du Forum de Québec sur les croisières qui se tenait en février. L'idée est que lorsqu'il y a affluence de navires et plus de 10000croisiéristes en ville, le secteur entre en mode «grands événements». Des agents sont alors déployés pour faire la circulation, et l'état de congestion est surveillé à distance. On veille au passage des autobus ou des véhicules d'urgence. «Cette coordination a fort probablement joué un gros rôle dans la fluidité», a expliqué M.Métivier.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer