Des ballons syndicaux pour le maire Lehouillier

Gilles Lehouillier a été interrompu en pleine conférence... (Collaboration spéciale Stéphanie Martin)

Agrandir

Gilles Lehouillier a été interrompu en pleine conférence de presse mercredi matin par l'arrivée impromptue d'un clown chargé de lui remettre un bouquet de ballons au nom des cols blancs de Lévis.

Collaboration spéciale Stéphanie Martin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Stéphanie Martin
Le Soleil

(Québec) Le maire de Lévis a reçu une visite dont il se serait passé, mercredi matin, en conférence de presse. Un clown lui a livré des ballons, gracieuseté des cols blancs de la Ville, qui accroissent leurs moyens de pression depuis quelques jours, et qui feront appel à la Commission des relations du travail pour faire reconnaître les actions «illégales» de la Ville.

Gilles Lehouillier a été interrompu en pleine conférence de presse mercredi matin par l'arrivée impromptue d'un clown chargé de lui remettre un bouquet de ballons. «Oyez, oyez, M. Lehouillier! Aujourd'hui, je ne sais pas à qui m'adresser : au trésorier de l'UMQ [Union des municipalités du Québec] ou au maire de Lévis? Ne prenez pas les cols blancs pour des gens qui ne savent pas compter. Agir illégalement ne vous a pas aidé. Respectez les cols blancs, et réglez!» a lancé le clown, livrant ainsi le message que le syndicat des cols blancs lui avait dicté.

Ce coup d'éclat s'ajoute à la sortie du Syndicat canadien de la fonction publique, représentant les fonctionnaires de Lévis, qui avait dénoncé mardi l'ingérence de l'administration Lehouillier dans les négociations. Il reprochait à la Ville d'avoir «agi illégalement» en transmettant directement aux syndiqués les détails de l'offre globale patronale déposée le 11 septembre, sans passer par les représentants syndicaux comme l'exige la loi. 

La semaine dernière, les cols blancs avaient acheté de l'espace publicitaire dans les journaux pour publier une caricature de M. Lehouillier, afin de mettre de la pression sur les négociations.

Le maire a redonné les ballons au coloré personnage, qui a quitté les lieux derechef, et a tenu à s'expliquer. Il a réitéré que, selon lui, la Ville n'a pas agi illégalement en transmettant ces informations. Il se dit même prêt à défendre son point devant la Commission des relations du travail. Ce qu'il devra probablement faire, puisque le syndicat a confirmé au Soleil mercredi qu'il s'adressera au tribunal du travail. «Nous, on est certains de notre position et on va porter le tout à la Commission», a certifié la présidente du Syndicat des cols blancs de Lévis, Hélène St-Pierre.

«Ça fait depuis 2008 que les cols blancs négocient, a lancé M. Lehouillier. On a repris les moyens de pression. Au lieu de faire Mme [Danielle Roy] Marinelli en caricature, on fait le maire de Lévis. [...] Depuis maintenant quelques semaines, les membres du comité de négociation patronal me font part d'une attitude irrespectueuse dans le cadre des négociations avec les cols blancs. Il va falloir que du côté syndical, on fasse un examen de conscience», a répliqué le maire qui appelle le syndicat à «prendre en main la négociation».

«On utilise des méthodes totalement dépassées qui relèvent de l'âge de pierre dans le monde syndical», a-t-il déploré.

La présidente du Syndicat des cols blancs a vivement réagi aux accusations du maire. Elle estime que c'est le comité patronal de négociation qui manque de respect en ne daignant pas répondre à une contre-offre relancée le 19 septembre. «L'employeur agit de façon cavalière et ensuite il nous accuse de manquer de respect! Je suis obligée de vous dire que je n'adhère pas à ça.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer