Plan de conservation pour Sillery: des citoyens échaudés partagent leurs inquiétudes

Une centaine de personnes ont participé à une... (Le Soleil, Steve Deschênes)

Agrandir

Une centaine de personnes ont participé à une soirée de consultation sur le site patrimonial de Sillery, mercredi soir, au Montmartre Canadien.

Le Soleil, Steve Deschênes

Partager

(Québec) La construction d'un immeuble à condos ultramoderne sur la rue Louis-H.-Lafontaine a fortement irrité des citoyens de Sillery. Mercredi, plusieurs en ont fait un symbole de ce qu'ils ne souhaitent pas voir pour le site patrimonial.

Il a en effet beaucoup été question de ce projet controversé mercredi soir lors d'une soirée de consultation sur le site patrimonial de Sillery à laquelle ont participé une centaine de personnes.

«Comment ça se fait que le projet Hyppolite a passé?» a demandé un citoyen à propos de cette construction dont Le Soleil avait fait mention en août.

Jugeant les quatre unités de condos démesurées et sans lien avec les cottages historiques voisins, des citoyens avaient demandé l'annulation du permis de construction octroyé à l'entrepreneur Nicolas Constantin de Hype Construction.

Mais le juge Raymond W. Pronovost de la Cour supérieure a rejeté la requête des citoyens le 18 décembre.

«Qu'est-ce qui nous garantit qu'un entrepreneur ne pourrait pas s'en servir comme précédent?» a demandé un citoyen au micro.

Si le ministère de la Culture veut éviter que la présente série de consultations ne se transforme en procès de ses décisions passées, la directrice du patrimoine et de la muséologie, Danielle Dubé, comprend qu'aborder des cas précis est inévitable.

«C'est tout à fait sain que les gens s'expriment sur ces cas», a-t-elle dit.

Le plan de conservation, qui sera bonifié à l'issue des consultations servira justement à mieux orienter les décisions, selon Mme Dubé.

«On aura un nouvel outil qui, je l'espère, va nous aider à travailler en amont de ces situations et à les éviter autant que possible», a poursuivi celle qui se réjouit de la participation des citoyens.

«Nous, on les entend et j'espère que la Ville de Québec fera la même chose», a dit Mme Dubé, rappelant que chaque construction de l'arrondissement historique doit recevoir l'aval du Ministère, mais aussi de la Ville.

Une autre consultation jeudi soir au Montmartre Canadien portera sur la protection du couvert végétal et des qualités visuelles de ce site déclaré patrimonial dès 1964.

Ces consultations cumuleront avec une soirée d'audience publique le 27 mars.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer