Action Lévis lancera un appel à l'UPAC

L'ancien policier et futur candidat du parti Action... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

L'ancien policier et futur candidat du parti Action Lévis, Alexandre Charest, fera état lundi dans un point de presse des dossiers qui nécessitent selon lui l'intervention et la force de frappe de l'UPAC.

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partager

(Québec) Le parti d'opposition Action Lévis demandera formellement lundi matin à l'Unité permanente anticorruption du Québec (UPAC) de jeter un oeil à certains dossiers controversés de Lévis.

L'ancien policier et futur candidat du parti, Alexandre Charest, fera état lundi dans un point de presse des dossiers qui nécessitent selon lui l'intervention et la force de frappe de l'UPAC.

Il est toutefois acquis que cette requête fera écho aux questions d'éthique et de transparence soulevées notamment dans des articles du Soleil depuis quelques semaines.

À la mi-janvier, un dossier du Soleil faisait notamment état d'une aide particulière accordée à un promoteur dans le carrefour Saint-Romuald.

«Ce qu'on veut en tant que parti, c'est que tout soit clair. Et lorsqu'il y a de la pénombre, on veut que le tout se clarifie. Et il y a assurément des dossiers qui demandent à être clarifiés», a indiqué vendredi le chef d'Action Lévis, James Redmond. Ce dernier n'a pas souhaité préciser pour l'instant quels sont ces dossiers jugés plus nébuleux.

La nature des controverses soulevées à Lévis demande une intervention de l'UPAC, plaide James Redmond. «Ils ont beaucoup de ressources. Et pour nous, le dossier est assez important qu'il mérite des clarifications avec des professionnels de la recherche, des enquêteurs.»

Au cabinet de la mairesse Danielle Roy Marinelli, on invite l'UPAC à venir faire son tour. «La mairesse a elle-même contacté les enquêteurs de l'UPAC pour les inviter à communiquer avec ces gens qui insinuent des choses», soutient l'attaché de presse de Danielle Roy Marinelli, Alain Vézina.

Il soutient que la Ville de Lévis n'a rien à cacher et que l'unité anticorruption est la bienvenue, tout en rejetant du revers de la main toutes les allégations d'Action Lévis.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer