Développement immobilier: une deuxième maison soulève l'inquiétude

La maison du Commandant, datant de 1920 et... (Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

La maison du Commandant, datant de 1920 et inoccupée depuis une dizaine d'années, a été vendue en janvier 2012 à la compagnie d'assurance l'Industrielle Alliance.

Le Soleil, Erick Labbé

Partager

Annie Mathieu
Le Soleil

(Québec) Après la «petite maison grise» à côté de la tour Martello sur l'avenue Wilfrid-Laurier, des citoyens s'inquiètent du sort de sa voisine d'en face, l'ancienne «maison du Commandant» de la base militaire de Valcartier, vendue par la Défense nationale il y a un an. Mais son acquéreur, l'Industrielle Alliance, promet de la garder intacte, et même de lui offrir une cure de jeunesse.

Au début de la semaine, le maire de Québec, Régis Labeaume, a pris fait et cause pour la résidence centenaire du 390, avenue Wilfrid-Laurier, avertissant le promoteur immobilier qui voulait ériger une tour de condos d'une quinzaine d'étages à sa place qu'il aurait de sérieuses embûches s'il allait de l'avant avec son projet. L'ancien presbytère anglican construit en 1877 semble donc avoir la peau sauve pour l'instant.

Mais depuis l'article du Soleil au sujet de la menace qui pesait sur la demeure le 12 janvier dernier, plusieurs citoyens ont manifesté leur inquiétude quant au sort de sa voisine d'en face, soit la résidence située au 395, avenue Wilfrid-Laurier. La maison du Commandant, datant de 1920 et inoccupée depuis une dizaine d'années, a été vendue en janvier 2012 à la compagnie d'assurance l'Industrielle Alliance, dont le siège social est situé non loin sur la Grande Allée.

Selon une porte-parole du ministère de la Défense, Kathleen Guillot, le bâtiment, qui a été acheté au coût de 1,7 million $, a été déclaré «excédentaire» en 2002. La Commission des champs de bataille nationaux s'était montrée intéressée à l'acheter, puisqu'elle projetait y loger ses bureaux administratifs. En 2011, elle a cependant abandonné l'idée en raison de «coûts supplémentaires non prévus» qui rendaient le transfert inabordable, révèle un document de l'organisation.

Le porte-parole d'Industielle Alliance, Pierre Picard, assure que la compagnie a fait l'acquisition de la maison du Commandant pour la conserver. «Il n'est pas question de la démolir [...] C'est une belle maison. On veut la protéger et la rendre plus belle», explique-t-il, ajoutant que l'entreprise souhaitait également que le 395 soit à nouveau habité. Par qui? «Je ne peux pas préciser», a-t-il dit. M. Picard ne savait pas non plus à quel moment devaient commencer ses travaux.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer