Patinoires: le maire annule la réduction des heures de glace... et en ajoute

«J'ai visiblement échappé les vraies conséquences au quotidien... (Photo Le Soleil, Steve Deschênes)

Agrandir

«J'ai visiblement échappé les vraies conséquences au quotidien de l'harmonisation des heures d'ouverture des patinoires extérieures. Je regrette et j'en prends l'entière responsabilité», a-t-il déclaré dimanche en compagnie de Sylvain Légaré (à droite), conseiller municipal responsable des Loisirs.

Photo Le Soleil, Steve Deschênes

Partager

David Rémillard
Le Soleil

(Québec) La Ville de Québec recule et ne réduira pas les heures d'ouverture de ses patinoires extérieures. Régis Labeaume est sorti de ses vacances, dimanche, pour en faire l'annonce. Mieux encore pour les patineurs, la Ville ajoute 600 heures de disponibilité dès cet hiver, une mesure de 250 000 $.

Dans son budget 2013, la Ville prévoyait réduire d'une dizaine d'heures par semaine le temps d'ouverture de ses 94 patinoires extérieures, soit 400 heures pour l'hiver. L'objectif : économiser un peu plus de 100 000 $.

Mais devant le mécontentement soulevé par ces compressions, le maire est revenu sur sa décision. «J'ai visiblement échappé les vraies conséquences au quotidien de l'harmonisation des heures d'ouverture des patinoires extérieures. Je regrette et j'en prends l'entière responsabilité», a-t-il déclaré aux journalistes réunis sur la patinoire du Parc Falaise, à deux pas de chez lui, à Sillery. Il était accompagné de Sylvain Légaré, conseiller municipal responsable des Loisirs.

Lorsque l'idée d'harmoniser les heures d'ouvertures des patinoires extérieures a été soulevée, «j'aurais dû poser plus de questions», a poursuivi le maire dans son mea culpa. «On n'enverra le blâme à personne d'autre. C'est moi le maire.»

Régis Labeaume ne fait pas qu'annuler les coupes, il ajoute 600 heures supplémentaires pour tout l'hiver. «Tant et si bien qu'il n'y aura jamais eu autant d'heures d'ouverture des patinoires extérieures à Québec.»

Les heures d'ouverture des patinoires seront uniformisées à l'ensemble du territoire de la Ville de Québec. L'horaire sera de 16h30 à 22h en semaine, et de 10h à 22h la fin de semaine pour les 94 patinoires disposées dans les six arrondissements. Selon les compressions prévues cette année, les heures d'ouverture devaient être de 16h30 à 21h en semaine, et de 11h à 21h ou 21h30 la fin de semaine.

Pour certaines glaces, il n'y aura que très peu de changement. Les 600 heures seront plutôt récupérées sur les patinoires dont la disponibilité était déjà moindre. «On a étiré ça au maximum, je ne vois pas ce qu'on peut faire de plus», a toutefois prévenu Régis Labeaume.

Les nouveaux horaires entreront en vigueur «au plus sacrant», a assuré le maire, soit dans les prochains jours. «J'ai donné les directives au directeur général. Le message est passé à tous les directeurs d'arrondissement.»

Au plus tard, les calendriers seront modifiés au début du mois de janvier, au retour des vacances de certains employés de la Ville.

Nouvelles dépenses

Alors que la Ville pensait économiser, elle déboursera plutôt 250 000 $ pour tenir son nouvel engagement. Où le maire trouvera-t-il l'argent? La réponse est venue sans détour. «Je vais m'en occuper personnellement. Je vais tout simplement couper des postes. Ça va être aussi clair que ça. On va s'organiser», a-t-il tranché.

Certains postes libérés par des départs à la retraite ne seront tout simplement pas remplacés, a-t-il évoqué.

Régis Labeaume espère que sa sortie de dimanche sur les patinoires sera la dernière. «Ça fait deux ans que j'interviens [avec Sylvain Légaré]. On ne revient pas l'année prochaine, Je suis un peu tanné.»

Deuxième sortie

Le maire réagissait en effet pour la deuxième fois en autant d'années concernant les heures d'ouverture des patinoires extérieures.

À pareille date l'an dernier, une réduction de 30 minutes de temps de glace pour les surfaces situées dans l'arrondissement Sainte-Foy-Sillery-Cap-Rouge avait fait la manchette.

Le maire, qui avait appris la nouvelle dans Le Soleil, avait annulé la mesure dès le lendemain, affirmant que «jamais» il ne couperait dans les services aux citoyens.

Notons par ailleurs que trois fermetures de patinoires sont maintenues à Québec. Celle du centre Lucien-Borne, en haute-ville, est fermée cette année pour cause de travaux. «On va reprendre une décision l'an prochain», a affirmé Sylvain Légaré.

Les patinoires du parc d'Iberville, dans La-Cité-Limoilou et du parc Chabot, dans Charlesbourg, sont définitivement fermées.

Même s'il dit ne rien pouvoir faire de plus, le maire compte établir un horaire spécial du temps des fêtes dès l'an prochain. «Durant un mois, [incluant Noël et le Jour de l'an], on va élargir les heures», et plus particulièrement pendant les jours de semaines. «On a raté ces fêtes-là», mais il ne manquera pas les prochaines, a-t-il promis.

En bref

Mesures annulées :

Lundi au vendredi : 16h30 à 21h00

Samedi et dimanche : 11h00 à 21h00

Nouvelles mesures :

Lundi au vendredi : 16h30 à 22h00

Samedi et dimanche : 10h à 22h00

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer