Les défections à l'hôtel de ville de Québec auront un impact sur l'opposition

La chef et fondatrice de Démocratie Québec, Anne... (Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

La chef et fondatrice de Démocratie Québec, Anne Guérette, a «salué le courage» des deux politiciens qui ont «décidé de reprendre leur liberté».

Le Soleil, Patrice Laroche

Partager

(Québec) Les défections de deux conseillers d'Équipe Labeaume ouvrent toute grande la porte aux discussions avec les partis d'opposition.

Les nouveaux indépendants joindront-ils les rangs de Démocratie Québec d'Anne Guérette ou de Québec autrement de David Lemelin? «Je suis très heureuse de voir que les discussions sont entamées avec les partis d'opposition. Il va falloir unir nos forces», a répondu Ginette Picard-Lavoie.

Mais la conseillère du district Maizerets-Lairet n'a pas précisé ses intentions, jeudi.

Tant Patrick Paquet qu'elle ont indiqué qu'ils prendraient leur décision sur leur avenir politique plus tard en 2013. Ce dernier se donne l'année comme indépendant afin de voir si le courant passe toujours avec la population de Neufchâtel. «Moi, c'est la population qui va décider. L'âge d'or, le Club optimiste et une centaine de portes et vous avez le pouls de la population», a illustré celui qui est conseiller municipal depuis 2005.

Mais déjà, jeudi, l'indépendante Anne Guérette était présente à la conférence de presse des deux nouveaux indépendants. «L'équilibre des forces au conseil municipal est en train de changer. Nous serons cinq conseillers à pouvoir poser des questions. Il va y avoir plus de monde pour se lever, pour rectifier des choses, pour donner l'heure juste et l'autre côté de la médaille», a-t-elle indiqué.

La chef et fondatrice de Démocratie Québec a «salué le courage» des deux politiciens qui ont «décidé de reprendre leur liberté». Et elle se dit prête à explorer divers scénarios pour que l'opposition se serre les coudes. «La première étape sera de voir comment les indépendants travailleront ensemble. On a environ 32 000 $ de budget chacun. Est-ce qu'on va mettre ça ensemble? Ça pourrait être très intéressant», a-t-elle avancé.

Possible union des partis

La question de la place de M. Paquet et Mme Picard-Lavoie dans l'opposition devient encore plus cruciale au moment où Anne Guérette et David Lemelin discutent, comme l'indiquait Le Soleil mardi, en vue d'une éventuelle union des deux partis pour les élections de novembre 2013. Une autre rencontre entre les deux chefs est d'ailleurs prévue aujourd'hui.

Pour David Lemelin, les défections de jeudi sont à la fois «une bonne et une mauvaise nouvelle». Bonne parce qu'elles «ajoutent des forces d'opposition». «Mais c'est une mauvaise nouvelle parce que ça confirme ce qu'on dit depuis longtemps à savoir que le maire n'est pas vivable. Qu'il manque de respect. C'est quelqu'un qui ne tolère pas les discours moindrement divergents. Il faut que tu sois dans les rangs et que tu fermes ta boîte. C'est ça, la doctrine Labeaume», a-t-il tranché.

Le chef de Québec autrement ne cache pas qu'il approchera M. Paquet et Mme Picard-Lavoie. «C'est évident que je serai très intéressé à leur parler. Mais je ne peux pas avancer de scénario ou dire je souhaite ci ou que je souhaite ça car je respecte totalement leur choix de devenir indépendants. On verra, chaque chose en son temps.»

>> CONSTITUTION ACTUELLE DU CONSEIL MUNICIPAL DE QUÉBEC

- Un maire

- 22 conseillers d'Équipe Labeaume

- Cinq indépendants: Anne Guérette, Yvon Bussières, Jean Guilbault, Patrick Paquet, Ginette Picard-Lavoie

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer