Le Comité des citoyens de Saint-Roch contre une tour de 16 étages

«Lorsque la Ville a déposé son plan, il... (Image fournie par la Ville de Québec)

Agrandir

«Lorsque la Ville a déposé son plan, il était question d'éviter les erreurs du passé. Et là, pouf! On nous propose cet immeuble qui dépasserait tous les autres et qui pourrait ouvrir la porte à un développement en hauteur qui n'est pas le bienvenu», a lancé jeudi un membre du Comité, David Gagnon.

Image fournie par la Ville de Québec

Partager

(Québec) Le projet d'une tour de 16 étages à deux pas de la bibliothèque Gabrielle-Roy ne passe pas du tout chez les membres du Comité des citoyens de Saint-Roch. Et ils sont bien déterminés à aller le dire à la Ville de Québec lors d'une consultation publique mardi.

«Lorsque la Ville a déposé son plan, il était question d'éviter les erreurs du passé. Et là, pouf! On nous propose cet immeuble qui dépasserait tous les autres et qui pourrait ouvrir la porte à un développement en hauteur qui n'est pas le bienvenu», a lancé jeudi un membre du Comité, David Gagnon.

En juin, la Ville de Québec a en effet présenté une première mouture de son programme particulier d'urbanisme pour Saint-Roch. Mardi, les citoyens partageront leurs impressions sur ce que l'administration Labeaume souhaite changer dans ce quartier d'ici 20 ans quant au transport en commun, à l'accès au parc Victoria et au zonage pour permettre plus de hauteur. Dont celle de cette fameuse tour, prévue à Place Jacques-Cartier.

Les membres du comité assurent ne pas être contre toute construction sur cette place publique voisine de la bibliothèque Gabrielle-Roy. Mais ils souhaitent un édifice de sept ou huit étages, plus naturel dans le paysage de ce quartier qu'ils trouvent déjà assez densifié.

Outre la hauteur, les membres du comité voient dans le projet de tour une menace au caractère public de cette place au coeur de Saint-Roch.

«Vocation 100 % publique»

La Ville de Québec a confié à la Centrale des syndicats du Québec le soin de bâtir l'immeuble qui abritera des commerces et des condos. «Une tour dans laquelle il y a des condos? Non. Une tour privée? Non. ll faut que ce soit un édifice à vocation 100 % publique», a tranché M. Gagnon, dont on a par ailleurs parlé en juin à la suite d'un accrochage avec l'entourage du maire Régis Labeaume à l'hôtel de ville.

Lors de la consultation publique de mardi, le Comité des citoyens viendra présenter d'autres recommandations qu'il juge «fondamentales», dont la présence d'espaces verts et la réduction de la circulation automobile.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer