Le miroir d'eau agrémentera la 3e phase de la promenade Champlain

Cette annonce d'un miroir d'eau de 4300 m2... (Esquisse de Daoust Lestage, architecture design urbain)

Agrandir

Cette annonce d'un miroir d'eau de 4300 m2 annexé à une piscine de 1500 m2 est l'un des éléments marquants de la phase 3 de la Promenade Samuel-De Champlain annoncée en grande pompe mardi matin à Québec.

Esquisse de Daoust Lestage, architecture design urbain

(Québec) Le miroir d'eau si cher au maire Régis Labeaume sera aménagé non pas à côté de l'hôtel de ville, mais à la station du Foulon, la phase III de la promenade Samuel-De Champlain. Il y côtoiera une vaste piscine peut-être plus tentante pour les baigneurs que l'eau du fleuve.

Une présentation plus complète du concept de la station du Foulon, située entre les côtes de Sillery et Gilmour sur 2,5 km, a été faite mardi, à l'Observatoire de la capitale. Les travaux pour le projet de 100 millions$ payés par le gouvernement du Québec doivent débuter en 2013, et l'ouverture est prévue en 2016.

Le miroir d'eau, une idée rapatriée de Bordeaux par le maire Labeaume, aura une surface de 4300 mètres carrés et intégrera une piscine de 1500 mètres carrés. Il sera agrémenté de jeux d'eau. Une «vaste plage ensablée» et un pavillon de service seront aussi aménagés à cet endroit.

«Avec le miroir d'eau et l'horizon du fleuve, ce sera très spectaculaire, a commenté mardi le maire de Québec. On est très heureux. On pensait qu'il devait y en avoir un dans la ville et c'est la meilleure place.»

«Attendez de nous voir tous les deux en Speedo», a blagué le premier ministre Jean Charest, présent à l'annonce, tout comme le ministre Sam Hamad.

Malgré l'installation d'un bassin de rétention près de la côte de Sillery, il n'est pas acquis que la qualité de l'eau permettra la baignade dans le fleuve à cet endroit.

«Pour que l'eau soit saine, il faut que toutes les villes fassent leur part, note M. Labeaume. Nous, on a fait la nôtre. Mais 70 % des eaux du fleuve viennent des Grands Lacs...»

La Ville de Québec réaménagera entièrement la côte de Sillery. Le CN démolira son viaduc, qui passe sous le boulevard Champlain, pour déplacer la voie ferrée du côté le long de la falaise. Un geste de collaboration salué par le maire Labeaume, tout comme la participation du Port de Québec au projet.

Le tout permettra de nouveaux aménagements sur le quai Frontenac, qui recouvrera sa vocation de lieu de promenade, et la construction d'un «escalier-belvédère» le long du fleuve et d'un «immeuble polyvalent de restauration».

Plus à l'est, juste à côté du Yacht Club de Québec, des trottoirs en bois seront construits au-dessus du marais, et un espace vert, où se retrouveront des tables de pique-nique, des barbecues et des terrains de volleyball, sera également aménagé.

Le Bureau des audiences publiques sur l'environnement (BAPE) doit tenir des audiences sur le projet à l'automne.

À l'intention de M. Charest, qui a nié tout parfum électoral à l'annonce, le maire de Québec a lancé que «rarement la capitale nationale a été aussi bien servie par un premier ministre».

«Mardi, on a annoncé le Diamant, dimanche, l'amphithéâtre, aujourd'hui, la phase III de la promenade, a énuméré M. Labeaume. Tout ça en moins d'une semaine.» La Commission de la capitale nationale continue à plancher sur la phase IV de la promenade, dans le secteur de la baie de Beauport. Le ministre Hamad a indiqué mardi que la situation financière du Québec ne remet pas le projet en question.

Des jets d'eau à l'hôtel de ville

Le déménagement du miroir d'eau dans la troisième phase de la promenade Samuel-De Champlain ne signifie pas l'abandon du réaménagement des environs de l'hôtel de ville.

Et à défaut de miroir, les gens de Québec auront de quoi se rafraîchir. «Il va y avoir des jets d'eau», a précisé le maire Régis Labeaume mardi en marge de l'annonce officielle du prolongement de la promenade Samuel-De Champlain pour 2016.

Le projet de réaménagement avance bien, assure le maire. «On est en train de terminer les plans.» Fin novembre, l'administration Labeaume avait confirmé un investissement futur de 9,1 millions$ pour le secteur de l'hôtel de ville dans ses dépenses d'immobilisations des trois prochaines années.

Les travaux incluront la rénovation de la toiture du stationnement et la reconfiguration des rues Sainte-Anne, des Jardins et Pierre-Olivier-Chauveau. La Ville souhaite aussi verdir le secteur et en profiter pour revoir les toilettes publiques.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer