La future mosquée seule dans son local

À l'étroit dans ses anciens locaux, le Centre... (Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche)

Agrandir

À l'étroit dans ses anciens locaux, le Centre culturel islamique de Québec déménagera bientôt dans cet édifice.

Photothèque Le Soleil, Patrice Laroche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La mosquée que le Centre culturel islamique de Québec (CCIQ) installera dans l'ancien immeuble de la caisse populaire Desjardins de Sainte-Foy, à l'angle de la route de l'Église et du chemin Sainte-Foy, n'aura finalement pas à partager ses locaux avec le centre d'entraînement féminin Curves Sainte-Foy, qui vient tout juste de fermer ses portes.

«Eux, ce qu'ils voulaient, c'est nous mettre dehors. Je trouve ça ordinaire, car nous sommes huit à nous retrouver sans emploi

aujourd'hui. Plusieurs de nos 370 ­membres sont aussi très fâchés de la situation», a commenté hier l'ancienne directrice de Curves Sainte-Foy, Christine Séguin, au sujet du CCIQ.

Mme Séguin a déclaré que le CCIQ, qui a acheté l'immeuble pour 1,4 million $ en décembre, avait refusé de prolonger de cinq ans le bail du Curves Sainte-Foy, qui prenait fin en avril 2010. Le propriétaire du centre d'entraînement a finalement déclaré faillite.

«C'est sûr que la présence d'un centre de conditionnement physique féminin à proximité d'une mosquée ne devait pas faire l'affaire de tout le monde et que ça doit avoir joué un rôle. Ils devaient vouloir qu'on parte», a poursuivi Mme Séguin.

De son côté, le responsable du dossier de relocalisation de la mosquée Annour au CCIQ, Mohamed Kaesri, refuse de porter le blâme et maintient que son organisme n'a rien à voir avec la fermeture de Curves Sainte-Foy.

«N'allez pas vous imaginer que nous sommes contents de cette situation! Nous ne sommes pas contents du tout!», a assuré M.  Kaes­ri, joint par téléphone.

Un revenu

«C'est faux de dire qu'on a refusé de renouveler leur bail et qu'on les a mis dehors. Bien au contraire, on aurait aimé garder Curves, car leur loyer représentait un revenu pour nous. Mais on s'est fait avoir!», poursuit M.  Kaesri, soulignant que les guichets automatiques Desjardins déjà installés dans l'édifice allaient demeurer en place.

Mohamed Kaesri assure également que la présence de femmes en shorts à proximité d'une mosquée n'indisposait aucunement les membres de la communauté musulmane de Québec.

«On n'avait aucun problème avec ça, d'autant plus que le centre d'entraînement avait sa propre entrée dans l'édifice et que les locaux étaient séparés», conclut-il.

Présentement installé dans des locaux exigus sur l'avenue Myrand, le CCIQ se relocalisera cette année dans son nouvel édifice de

12 100 pieds carrés qui fera passer la capacité d'accueil de la mosquée de 120 à 1000 personnes.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer