Accident de la route mortel à Saint-Tite-des-Caps

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Saint-Tite-des-Caps) Un automobiliste est décédé dans un violent accident survenu mardi matin sur la route 138 à Saint-Tite-des-Caps dans Charlevoix. Une scène d'horreur attendait les quelques témoins du drame.

La victime était toujours à l'intérieur lorsque l'automobile... (Collaboration spéciale Steve Jolicoeur) - image 1.0

Agrandir

La victime était toujours à l'intérieur lorsque l'automobile a pris feu.

Collaboration spéciale Steve Jolicoeur

Il était 8h40 lorsque le conducteur d'un véhicule utilitaire sport (VUS) qui circulait en direction est a percuté un semi-remorque chargé de bois, arrivant en sens inverse. L'impact s'est produit dans une longue courbe à l'entrée ouest du village de Saint-Tite-des-Caps.

Les deux véhicules roulaient dans une zone de 90 km/h. Plusieurs explosions ont suivi la collision. Une bonbonne de gaz propane se trouvait dans l'automobile de la victime, explique le sergent Richard Gagné de la Sûreté du Québec.

Le conducteur, qu'on suppose être un homme, était toujours dans l'habitacle lorsque la voiture a pris feu. La carcasse calcinée du VUS et l'asphalte noircie par l'incendie ne laissent aucun doute sur la force des déflagrations et du brasier qui ont suivi.

«J'ai vu le chauffeur du camion sortir du bois. Il disait : "J'ai essayé d'aller le chercher. Je n'ai pas été capable"», raconte Pierre André Michaud, témoin de la scène.

L'homme est aussi enseignant au Centre de formation en transport de Charlesbourg. Il était avec des étudiants lorsqu'il est arrivé sur les lieux quelques secondes seulement après l'impact.

«Y'avait des explosions. Ça n'arrêtait pas de péter. Le chauffeur a raconté qu'il n'a jamais été capable de l'éviter. C'est vraiment un impact incroyable. Il était sonné, ébranlé», ajoute-t-il.

Une quinzaine de pompiers du service des incendies de Beaupré, la ville voisine, ont été appelés sur les lieux pour éteindre le sinistre. Ils possèdent des pinces de désincarcération et assurent la sécurité sur la 138 de Château-Richer à Saint-Tite-des-Caps lors d'accidents de la route.

«Nos sapeurs ont aussi recherché de possibles victimes qui auraient été éjectées de l'habitacle, rapporte le directeur des incendies, Patrick Goupil. Au départ, on avait l'information qu'un enfant pouvait se trouver à bord, mais ce n'était pas le cas. La bonbonne de gaz se trouvait sur le siège avant. Est-ce qu'elle était déjà là avant l'impact ou si elle a changé de place à cause de l'impact? C'est l'enquête de la police qui va tenter de le déterminer», précise-t-il.

Hypothèses

En fin de journée, mardi, la SQ n'écartait aucune hypothèse pour expliquer ce changement soudain de direction. «Est-ce qu'il s'est endormi? Est-ce un geste volontaire ou une distraction? Aucune hypothèse n'est actuellement meilleure que l'autre», précise M. Gagné.

Pour M. Michaud, ce genre d'accident est la hantise de tout chauffeur. Surtout s'il s'agit d'un geste volontaire. «Lorsque je faisais de la route, j'y pensais souvent. Tout le monde y pense. Et lorsque ça t'arrive, tu t'en rappelles longtemps.»

La 138 a été fermée une bonne partie de la journée. La circulation était déviée par l'avenue de la Montagne. Mardi, la police ne pouvait confirmer l'identité de la victime.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer