Kidnapping d'enfants comme projet de fin d'année

David Dulac, photographié en mai 2012 alors qu'il... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

David Dulac, photographié en mai 2012 alors qu'il offrait des «câlins gratuits» aux étudiants antigrève

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Québec) Enlever des enfants en les attirant avec des bonbons et des iPod. Les enfermer dans des vieilles poches de patates, les accrocher au plafond et les battre avec une masse en fer. C'était le projet de fin d'études de David Dulac, ex-étudiant de l'Université Laval, aujourd'hui accusé de menaces de mort.

Ce scénario «qui fait frémir» - les mots sont du juge Rosaire Larouche - a été rédigé par David Dulac, 24 ans, et remis le 25 mars à son professeur du cours de performance de l'école des arts visuels de l'Université Laval.

Le jeune finissant au baccalauréat en arts visuels décrivait comment, à bord de son véhicule, il comptait rôder autour des écoles primaires et enlever le plus d'enfants possible à l'aide de friandises et de jeux vidéo. Il voulait ensuite les enfermer dans des vieilles poches de patates. Une fois les victimes toutes accrochées au plafond, il prévoyait se bander les yeux et frapper les enfants à coups de masse de fer.

«Le sens de l'oeuvre, c'était de démontrer comment les petits enfants innocents vont vieillir à travers le monde contemporain pour devenir les adultes amorphes de demain», a résumé la procureure de la Couronne Me Carmen Rioux.

David Dulac affirmait que, dans sa performance, il allait représenter «l'humanité ou son héritage».

Mise au courant, la direction de l'École des arts visuels a alerté la sécurité de l'Université Laval et les policiers de Québec, qui ont arrêté le jeune homme.

Selon une liste faite par l'École des arts visuels, ce projet de performance était le dernier d'une longue liste d'oeuvres controversées.

À l'automne 2011, il avait présenté des dessins jugés pornographiques à un concours.

À la fin décembre 2012, à l'occasion d'une performance, Dulac s'était automutilé à l'aide d'un couteau X-acto. Deux étudiants ont été légèrement blessés en voulant s'interposer.

David Dulac a aussi produit un vidéo d'animation qui avait beaucoup fait réagir; on y voyait quelqu'un tirer sur des étudiants dans une salle de classe.

À une autre occasion, l'étudiant avait mélangé du sperme moisi, du jus, de la mousse de nombril et des rondelles d'oignon pour explorer les matières avec lesquelles il est possible de peinturer.

David Dulac se disait impressionné par le mouvement des Actionnistes viennois, un regroupement d'artistes connus pour leurs happenings provocateurs.

Au début mars, avant son arrestation, David Dulac avait été rencontré par le service d'aide psychologique de l'Université Laval. Selon ce qui a été rapporté jeudi en cour, le jeune homme était peu collaborateur et a nié avoir besoin d'aide. Lorsqu'on lui a fait remarquer que ses projets choquaient, il a répondu qu'il croyait «que c'était ça, l'idée» et qu'il «ne tuerait personne».

Détenu

Après avoir été soumis à l'expertise des psychiatres, David Dulac a été déclaré apte à subir son procès.

Son avocat, Me Herman Bédard, proposait de le remettre en liberté durant les procédures en le confiant aux bons soins de sa mère, de son frère et des psychiatres, à Saint-Georges, en Beauce. «C'est le comique de la famille», a expliqué la maman, une menue dame à la voix éteinte.

David Dulac a déjà été expulsé de son école, en deuxième secondaire, pour avoir menacé de mort la directrice.

Sans même avoir besoin d'être convaincu par la procureure de la Couronne, le juge Rosaire Larouche a ordonné la détention du jeune homme, sans antécédents judiciaires. Le projet des enfants enlevés «dépasse l'entendement», a souligné le magistrat.

David Dulac s'était fait connaître lors du «printemps érable» : il avait tenté de distribuer des câlins gratuits aux étudiants contre la grève.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer