Soirées «baise-moi»: le Québec Inn accusé d'incitation à la consommation non responsable

La Régie des alcools, des courses et des... (Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve)

Agrandir

La Régie des alcools, des courses et des jeux du Québec estime que l'Hôtel Québec Inn, situé sur le boulevard Hamel, à Québec, va trop loin dans ses promotions visant à attirer sa clientèle.

Le Soleil, Jean-Marie Villeneuve

Partager

Sur le même thème

Boissons à rabais pour les soirées «Baise-moi s'te plaît». Trois consommations gratuites à l'entrée pour les dames lors des soirées «Milf and Sugar Daddy's». L'Hôtel Québec Inn devra s'expliquer devant la Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ) pour avoir à de multiples reprises fait de la publicité où il incitait à une consommation non responsable.

L'avis de convocation de la RACJ envoyé au propriétaire, les Immeubles Jacques Robitaille, et dont Le Soleil a obtenu copie, fait état d'un dossier bien rempli pour l'établissement qui abrite l'Infraction Nightclub. Un nom qui lui colle bien dans le contexte.

Entre le 5 juin 2010 et le 10 décembre de la même année seulement, l'avis indique que le bar de l'hôtel a publié sur sa page Facebook plus de 80 messages publicitaires qui incitaient à la consommation non responsable et qui annonçaient des rabais sur le prix habituel des boissons alcooliques, la consommation gratuite de boissons alcooliques ou encore les marques de boisson d'un seul fabricant.

Par exemple, la Régie répertorie que pour «la soirée "Baise moi s'te plaît" du vendredi 2 juillet 2010, vous offrez les shooters et les drinks [Cochonne, Blow Job, Sex on the Beach et Orgasme] à rabais. Vous offrez également trois consommations gratuites à l'entrée pour les dames et deux Coors Light pour 6,00 $.»

Bar ouvert

Une autre illustration de promotion reprochée est celle des «vendredis pour les soirées "Milf and Sugar Daddy's" pour lesquelles vous offrez un bar open de 22h à minuit pour les dames et deux Coors pour 6,00 $».

Les soirées aux titres évocateurs ne sont pas pour plaire davantage au Conseil d'éthique de l'industrie québécoise des boissons alcooliques.

Dans son sixième rapport annuel publié en mars, le Conseil critiquait sévèrement les pratiques en matière de communication, de commercialisation et de promotion de l'alcool de nombreux bars, notamment en ce qui a trait aux publicités et concours sexistes.

«Vive le Québec ivre»

La Commission des liqueurs de Québec, située près de l'Université Laval, était l'un de ceux montrés du doigt.

Le Conseil lui reprochait de faire la promotion de la consommation excessive d'alcool avec des slogans comme «Vive le Québec ivre» et «Buvez à la bouteille».

L'exploitant des permis d'alcool de l'Hôtel Québec Inn devra se présenter en audition devant les régisseurs de la RACJ les 10 et 11 juin.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer