La coroner Louise Nolet confirme son départ à l'interne

La coroner en chef Louise Nolet... (Photothèque Le Soleil, Erick Labbé)

Agrandir

La coroner en chef Louise Nolet

Photothèque Le Soleil, Erick Labbé

Partager

(Québec) La coroner en chef Louise Nolet a confirmé à son personnel, dans la journée de jeudi, par l'envoi d'une note de service, qu'elle quittera bientôt la tête du Bureau du coroner.

Le Soleil révélait jeudi matin que Mme Nolet vivait ses derniers moments à la barre du Bureau du coroner, alors que son mandat se terminera lundi. Depuis janvier, la patronne des coroners a traversé différentes situations difficiles, dont le scandale de la morgue de Québec. Deux employés du Bureau du coroner auraient été congédiés depuis 2007 pour s'être créé une galerie de photos sur lesquelles on pourrait voir des corps entreposés à la morgue de Québec.

«Après plus de neuf années consacrées à la gestion du Bureau du coroner et à l'aube d'une importante réflexion stratégique sur l'avenir de l'institution, le temps est venu de faire place à la relève», a écrit la coroner en chef, dans la note de service dont Le Soleil a obtenu copie. «À mon point de vue, l'organisation est à une croisée des chemins et un regard nouveau ne pourra qu'être bénéfique.»

En plus de ce scandale de la morgue, le leadership de Mme Nolet a été critiqué publiquement par certains de ses coroners. Le président de l'Association des coroners, André Dandavino, a dénoncé récemment les interventions répétées des juristes de Mme Nolet dans les investigations des coroners. Le coroner Luc Malouin poursuit également Mme Nolet au civil, car il estime qu'elle a violé son indépendance dans le cadre de deux enquêtes.

Malgré toutes ces situations, la coroner en chef sortante semble satisfaite de son passage à la tête du Bureau du coroner. Elle demeurera en poste jusqu'à ce que le gouvernement lui trouve un remplaçant.

«Certes, il y a eu quelques écueils de parcours, mais dans l'ensemble, je suis fière des efforts consentis pour assurer la poursuite des opérations dans un environnement en pleine évolution et dans un contexte budgétaire en plus en plus contraignant.»

Dans la note de service, Mme Nolet affirme avoir informé le ministre de la Sécurité publique dès janvier qu'elle allait quitter son poste. Selon ce qu'on a appris, il s'agit d'une belle façon de présenter la chose au personnel, car les controverses des derniers mois auraient eu une influence importante sur le fait qu'elle ne sera plus responsable de cet organisme bientôt.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer