Adolescente disparue: inquiétude intolérable à trois jours de Noël

Sabrina Beauchamp, en cinquième secondaire à la polyvalente... (Photo tirée du site enfant-retourquebec.ca)

Agrandir

Sabrina Beauchamp, en cinquième secondaire à la polyvalente de Neufchâtel, est en fugue depuis une semaine.

Photo tirée du site enfant-retourquebec.ca

Partager

Sur le même thème

(Québec) À quelques jours de Noël, une adolescente de 17 ans de Neufchâtel, Sabrina Beauchamp, est en fugue depuis une semaine déjà. Cette disparition plonge la soeur de Sabrina, sa mère et son père dans une inquiétude intolérable.

 

 

 

 

 

 

 

 

«On ne dort plus et on ne mange plus», raconte Caroline Gagnon, la mère de l'adolescente. «On ne pense qu'à la localiser. Les amis de Sabrina, des voisins, des membres de notre famille nous aident beaucoup présentement à la retrouver. Nous plaçons le maximum d'affiches partout dans la ville afin de sensibiliser le plus de citoyens possible sur sa disparition.»

«C'est clair qu'à quelques jours de Noël, tout ce que l'on souhaite, c'est de retrouver notre fille pour passer ces moments avec elle.» Mme Gagnon ne comprend pas pourquoi sa fille a pris la poudre d'escampette. L'adolescente de cinquième secondaire qui fréquente l'école secondaire de Neufchâtel n'est pas une jeune fille «à problème» et, à la connaissance de Mme Gagnon, Sabrina n'était pas entourée d'amis peu recommandables.

«On ne comprend vraiment pas ce qui s'est passé, surtout qu'elle n'avait jamais fugué avant. Et c'est clair que plus le temps passe, plus nous devenons inquiets.»

Mme Gagnon exhorte au moins sa fille de donner des nouvelles par téléphone, afin de confirmer qu'elle est en sécurité et qu'elle a une place où dormir.

Aide interurbaine

La famille de Sabrina peut aussi compter sur des gens dans d'autres grandes villes canadiennes pour l'aider dans ses démarches. Il y a de bonnes chances que Sabrina se trouve toujours à Québec, mais il est tout de même possible de croire qu'elle ait quitté la ville. En une semaine, il y a facilement moyen de parcourir plusieurs milliers de kilomètres.

«On a aussi de l'aide à Montréal, à Ottawa, à Toronto et même à Vancouver, souligne Mme Gagnon. Ces gens-là nous aident en distribuant et en collant des affiches avec les informations de Sabrina dans leur ville.»

Mme Gagnon a d'ailleurs tenu à remercier les enquêteurs de la police de Québec pour leurs recherches visant à retrouver sa fille.

Sabrina Beauchamp mesure environ 5'5'' (1,67 m), pèse quelque 125 livres (57 kg), a les cheveux et les yeux bruns. La dernière fois qu'elle a été vue, Sabrina portait un manteau de couleur argentée avec un col en fourrure, un jean noir, des bottes noires et un sac à bandoulière noir.

Toute information permettant de retrouver Sabrina peut être communiquée à la police de Québec en composant le 9-1-1 ou de façon confidentielle, au 418 641-2447. Il est aussi possible de donner des renseignements à Enfant-Retour Québec, en composant le 514 843-4333. Tous les appels demeurent confidentiels.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer