Billy Poulin accusé de deux meurtres à Matane

Billy Poulin, 29 ans de Matane, a formellement... (Photo collaboration spéciale Johanne Fournier)

Agrandir

Billy Poulin, 29 ans de Matane, a formellement été accusé de deux meurtres, qui ont été perpétrés au centre-ville de Matane

Photo collaboration spéciale Johanne Fournier

Partager

Johanne Fournier
Le Soleil

(Matane) Après avoir été interrogé toute la journée par les enquêteurs de la division des enquêtes sur les crimes contre la personne de la Sûreté du Québec, Billy Poulin, 29 ans de Matane, a formellement été accusé de deux meurtres, qui ont été perpétrés au centre-ville de Matane au cours des derniers jours. Arrivé en autopatrouille, il a brièvement comparu au palais de justice de l'endroit, sous le coup de 16h30 vendredi.

Représenté par Me Marie Boucher, le présumé assassin a comparu par vidéoconférence, pieds et mains enchaînés, devant le juge James Rondeau. Le procureur de la Couronne, Me Marcel Harvey, représentait la Direction des poursuites criminelles et pénales. Du box des accusés et escorté de deux policiers, Poulin a écouté, tête basse, les accusations portées contre lui. Il n'a pas prononcé un seul mot. Outre les trois journalistes présents dans la salle d'audience, seules quatre ou cinq personnes ont assisté à la brève comparution du prévenu, probablement des membres de sa famille et des amis.

La perpétuité envisagée

Billy Poulin est inculpé de l'homicide involontaire de Ghislain Bellavance, 70 ans. Le crime aurait été commis vers le 30 novembre dans le logement de la victime, qui habitait sur l'avenue D'Amours à Matane. Il aura aussi à répondre du meurtre prémédité de Bruno Desrosiers, 48 ans, qui serait survenu le lendemain, soit le 1er décembre, dans son logement de l'avenue Desjardins, situé à une centaine de mètres de la première scène de crime. Les deux victimes n'avaient aucun lien de parenté entre elles.

Le magistrat a fixé l'enquête préliminaire pro forma de l'accusé au 21 janvier, devant le juge Martin Gagnon. Entre-temps, la procureure du prévenu tentera d'obtenir sa remise en liberté provisoire de la Cour supérieure du Québec. D'ici là, Poulin devra demeurer en prison.

S'il est reconnu coupable, Billy Poulin est passible d'une peine d'emprisonnement à perpétuité, sans risque de libération conditionnelle avant 25 ans.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer