Homme disparu en Beauce: enquête relancée 10 ans plus tard

Alexandre Fortin... (Photo fournie par la SQ)

Agrandir

Alexandre Fortin

Photo fournie par la SQ

Partager

(Québec) «J'ai toujours espoir de comprendre ce qui est arrivé à mon fils. C'est sûr qu'en attendant, c'est très difficile de vivre dans l'inconnu.»

Alexandre Fortin... (Photo fournie par la SQ) - image 1.0

Agrandir

Alexandre Fortin

Photo fournie par la SQ

Plus de 10 ans après la disparition de son fils Alexandre, Marcel Fortin lance un cri du coeur aux gens qui pourraient savoir pourquoi son enfant ne répond plus à l'appel depuis le soir du 23 février 2002.

Cette journée-là, Alexandre s'était rendu dans une maison située au 11 150, 127e Rue, à Saint-Georges de Beauce, où il avait l'habitude de faire la fête. Il se trouvait alors en compagnie d'autres personnes, «des mauvaises fréquentations», selon son père Marcel.

Ces individus auraient quitté la maison vers 20h, mais Alexandre, qui était alors âgé de 20 ans, aurait décidé d'y rester seul. Alexandre était probablement intoxiqué par la drogue ou l'alcool à ce moment, et c'est pour cette raison qu'il aurait choisi de demeurer sur place.

Au cours de la soirée, la maison est passée au feu. Les enquêteurs et spécialistes en identité judiciaire de la Sûreté du Québec (SQ) ont pensé sur le coup qu'Alexandre avait perdu la vie à la suite de cet incendie, mais son corps n'a jamais été retrouvé dans les décombres de la maison. L'enquête policière n'a pas permis depuis de trouver une seule trace démontrant qu'Alexandre était vivant ou mort, selon Ann Mathieu, porte-parole de la SQ.

Dans ce contexte, Marcel Fortin est convaincu que son fils a été assassiné. Même s'il savait que son fils était aux prises avec des problèmes de consommation d'alcool, M. Fortin et la mère d'Alexandre étaient en contact régulier avec lui. Alexandre vivait seul dans un appartement de la 1re Avenue, à Saint-Georges, depuis plusieurs mois.

«Il n'était pas 24 heures sans communiquer avec nous [ses parents], se remémore M. Fortin. Il n'aurait pas quitté sa famille comme ça, sans donner de nouvelles. Mais en même temps, je me demande ce qu'un jeune de 20 ans aurait fait d'assez grave pour mériter de se faire tuer.»

Dans l'espoir de faire débloquer l'enquête sur cette disparition, la SQ a installé, au cours de la journée de lundi, son poste de commandement mobile dans le stationnement du Canadian Tire de Saint-Georges de Beauce situé sur la 127e Rue.

Par l'entremise de différents médias locaux et régionaux, les enquêteurs des crimes contre la personne de la SQ ont invité tout citoyen qui détiendrait des informations pertinentes sur la disparition d'Alexandre à venir les rencontrer à leur poste de commandement. Quatre ou cinq personnes se sont rendues sur place pour donner des informations aux enquêteurs, selon Mme Mathieu, alors que d'autres ont appelé au poste de la SQ de Saint-Georges de Beauce.

Lundi, les policiers ont aussi effectué des recherches dans les environs du lieu où la maison avait brûlé, il y a plus de 10 ans.

«Nous n'écartons aucune hypothèse afin d'expliquer la disparition de M. Fortin, a indiqué Mme Mathieu. Il pourrait avoir été victime d'un acte criminel. Nous, on traite ça un peu comme un cold case. À l'époque, M. Fortin entretenait des relations douteuses avec des gens du milieu des stupéfiants.»

Tous les individus qu'Alexandre a côtoyés à cette maison de la 127e Rue le soir de sa disparition ont été rencontrés il y a belle lurette par les enquêteurs. Ils sont considérés comme des témoins dans cette affaire, affirme Mme Mathieu.

Il est aussi possible de transmettre des renseignements sur cette affaire de façon confidentielle à la SQ, en appelant au 1 800 659-4264.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer