Ville de Québec: un cadre harcelé, quatre pompiers visés

Exaspéré d'être régulièrement la cible de ces quatre... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Exaspéré d'être régulièrement la cible de ces quatre pompiers qu'il avait sous sa responsabilité, le cadre en question a décidé de porter plainte à la direction de la Ville de Québec, au début de l'année 2012.

Photothèque Le Soleil

Partager

(Québec) Quatre pompiers du Service de protection contre l'incendie de la Ville de Québec défileront bientôt devant un comité de discipline, puisqu'on les accuse d'avoir harcelé psychologiquement un chef aux opérations de la caserne de Sainte-Foy. Cet autre chapitre s'ajoute à un dossier de relations de travail déjà lourd au service des incendies.

Un lieutenant et trois pompiers se font reprocher d'avoir rendu la vie on ne peut plus difficile à ce chef aux opérations, entre 2010 et le début de l'année 2012, selon les renseignements que nous avons obtenus. Intimidation, langage irrespectueux et gestes visant à isoler le supérieur auraient été au rendez-vous.

Exaspéré d'être régulièrement la cible de ces quatre pompiers qu'il avait sous sa responsabilité, le cadre en question a décidé de porter plainte à la direction de la Ville de Québec, au début de l'année 2012. Le porte-parole de la Ville de Québec, Jacques Perron, a confirmé qu'une plainte pour «harcèlement psychologique» a été déposée au service des ressources humaines à ce sujet.

Comme dans tous les cas de plainte pour harcèlement, c'est une firme externe à la Ville de Québec qui a mené une enquête afin de déterminer s'il y avait bel et bien eu harcèlement à l'égard de ce cadre. La firme en est venue à la conclusion que la plainte était fondée, si bien que les quatre pompiers passeront bientôt devant un comité de discipline, afin de déterminer si une sanction administrative leur sera imposée, que ce soit une lettre au dossier ou une suspension sans salaire.

«Ces pompiers défileront éventuellement devant un comité de discipline, où ils pourront faire valoir leurs arguments», a expliqué M. Perron.

Transfert de caserne

Le Soleil a d'ailleurs appris qu'après que ce cadre eut porté plainte pour harcèlement, il a été transféré dans une autre caserne du Service. La Ville doit protéger ses employés qui disent être victimes de harcèlement, et c'est de cette façon qu'on a choisi de le protéger.

Le lieutenant qui passera devant le comité de discipline dans cette histoire n'en est pas à ses premiers démêlés avec son chef aux opérations. En décembre 2010, il s'était fait imposer une journée de suspension sans salaire pour avoir notamment tenu un langage inapproprié et irrespectueux à l'endroit de son supérieur.

En août 2010, le lieutenant était en service depuis 34 heures consécutives et venait de répondre à deux appels quand le chef aux opérations lui a demandé s'il allait partir bientôt pour faire des visites de prévention chez les citoyens.

«Tu peux ben regarder l'heure pendant une demi-heure, je m'en câlisse, je vais prendre ma douche», avait alors répondu le syndiqué à son supérieur.

L'Association des pompiers professionnels de Québec avait contesté devant un arbitre de grief cette suspension d'une journée. En juillet 2012, l'arbitre a rejeté cette suspension, pour la remplacer par une réprimande à inscrire au dossier disciplinaire du pompier. L'arbitre Gabriel M. Côté avait cru la version du chef aux opérations sur le langage irrespectueux qu'a tenu le lieutenant envers son supérieur.

Par contre, l'arbitre a affirmé que la Ville n'avait pas été en mesure de prouver que le lieutenant avait intimidé, harcelé et isolé le chef aux opérations, lors de différents incidents survenus les 30 et 31 août 2010. C'est pour cette raison qu'il avait revu cette sanction à la baisse.

Le président de l'Association des pompiers professionnels de Québec, Éric Gosselin, a préféré ne pas commenter le processus disciplinaire qui va s'amorcer bientôt pour ces quatre pompiers.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer