Un artiste s'enferme sept jours au coeur d'un rocher

L'artiste Abraham Poincheval s'est enfermé mercredi au coeur d'un... (AFP, JOEL SAGET)

Agrandir

L'artiste Abraham Poincheval s'est enfermé mercredi au coeur d'un rocher de douze tonnes installé au sous-sol d'un centre d'art contemporain à Paris.

AFP, JOEL SAGET

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Paris

L'artiste français Abraham Poincheval, spécialiste des performances extrêmes, s'est enfermé mercredi pour une semaine au coeur d'un rocher de douze tonnes installé au sous-sol d'un centre d'art contemporain à Paris, a constaté un journaliste de l'AFP.

Les deux moitiés de l'énorme bloc de roche volcanique ont été réunies, emprisonnant l'artiste vêtu d'un survêtement bleu marine dans une sorte de sarcophage en forme d'homme assis.

«Projet pour habiter une pierre»: c'est ainsi qu'Abraham Poincheval, 44 ans, a intitulé sa performance que le public pourra suivre sur un moniteur retransmettant en direct l'intérieur du rocher par une caméra infrarouge. En cas d'urgence, les deux parties de la pierre peuvent être désolidarisées en quelques secondes.

Abraham Poincheval passera sept jours au coeur d'une... (AFP, JOEL SAGET) - image 2.0

Agrandir

Abraham Poincheval passera sept jours au coeur d'une roche volcanique coupé en deux

AFP, JOEL SAGET

Juste avant «l'empierrement» du performeur, le président du Centre d'art contemporain Palais de Tokyo, Jean de Loisy, lui a offert un roman, «Le Grand jeu» de la Française Céline Minard. Ce livre raconte l'expérience d'une femme s'isolant de ses semblables dans un refuge high-tech accroché à la paroi d'un massif montagneux pour tenter de répondre à une question simple : comment vivre ?.

Pour Abraham Poincheval, ce sera d'abord «une sorte de voyage à l'intérieur de la pierre, une sorte de cristallisation ou de fossilisation», a-t-il confié à l'AFP juste avant son défi.

«Le coeur de la pierre a été taillé à ma silhouette, un peu agrandie pour quelques mouvements possibles. Il y a de petites niches sur les côtés pour stocker l'eau, les toilettes... De l'autre côté, la nourriture, essentiellement liquide, des soupes», a expliqué Abraham Poincheval, lors d'un ultime état des lieux, en présence de son père.

«Il y des systèmes de sécurité et de suivi médical pour savoir comment je me porte. Il ne faut pas que les gens à l'extérieur soient plus oppressés que moi!», a-t-il ironisé.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer