Appel au 911... pour obtenir le numéro d'un resto de poulet frit

La police de Chatham-Kent a dressé une liste... (Chatam-Kent Police Service)

Agrandir

La police de Chatham-Kent a dressé une liste des appels au 911 les plus insolites de 2016.

Chatam-Kent Police Service

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
CHATHAM-KENT, Ontario

La police de Chatham-Kent, dans le sud-ouest de l'Ontario, a publié une liste des appels au 911 les plus insolites reçus en 2016, dont l'un d'un résidant qui a joint la ligne d'urgence pour demander le numéro de téléphone d'un restaurant PFK.

Le service de police a expliqué qu'il essayait d'éduquer les citoyens sur l'importance d'appeler la police lorsqu'ils étaient témoins d'un crime ou d'activités suspectes, mais il arrive, à l'occasion, que les policiers reçoivent des appels qui n'entrent pas tout à fait dans ces catégories.

Lors d'un appel au 911, une femme s'est plainte parce que ses émissions étaient diffusées en français alors qu'elle ne parle pas cette langue. À la suite d'un autre appel, la police a dû se rendre à une résidence pour régler une dispute entre deux voisins qui cherchaient à déterminer qui d'entre eux était propriétaire d'un pot de beurre d'arachide.

Le service de police a aussi reçu un appel demandant qui livrait les journaux dans des quartiers précis, de même qu'une demande sur les médias sociaux d'un internaute qui voulait que la police vienne l'aider à régler la température dans son appartement.

La police a reçu un appel d'une femme qui voulait savoir s'il était légal de capturer des écureuils dans sa cour pour ensuite les libérer en campagne.

Il y a aussi eu un incident où des amis se sont inquiétés après qu'une femme de Chatham a publié le message «il essaie de me tuer» sur sa page Facebook. Incapables de la joindre, ils ont appelé la police. La femme a dû expliquer aux agents que le message publié en ligne était plutôt lié aux flatulences de son mari.

La police de Chatham-Kent a également publié certaines des meilleures excuses données en 2016 par des automobilistes arrêtés pour excès de vitesse. Une personne a ainsi déclaré qu'elle essayait de faire sécher son camion, qui venait d'être lavé, et une autre a affirmé qu'elle répétait ses répliques pour une pièce de théâtre et qu'elle devait avoir accidentellement appuyé sur l'accélérateur.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer