Une pierre de jade de 174 tonnes découverte en Birmanie

Un membre du parlement birman, Tint Toe (quatrième... (AFP, Tint Soe)

Agrandir

Un membre du parlement birman, Tint Toe (quatrième à partir de la droite), pose avec des mineurs et des officiels devant la pierre de jade de 174 tonnes, le 13 octobre.

AFP, Tint Soe

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Rangoun, Birmanie

Une pierre de jade de 174 tonnes, d'une valeur de plusieurs millions de dollars a été découverte en Birmanie, mais ses propriétaires ne disposent pas de l'équipement adapté pour l'extraire.

«Quand le coin de la pierre a été frotté, nous avons pu voir qu'elle était de qualité. Mais la pierre de jade ne peut pas être bougée, car il n'y a pas de machine pouvant faire cela ici et pas de route», a déclaré le député local Tint Soe.

La pierre, de près de six mètres de long, a été découverte en fin de semaine dernière par des mineurs dans l'État Kachin, région du nord de la Birmanie riche en jade.

L'heureuse compagnie minière exploitant le terrain s'appelle Yadanar Taung Tan, selon le député. Elle travaille en collaboration avec le groupe public Gems entreprises, retiré récemment de la liste noire américaine des groupes proches de l'ancienne junte militaire.

Malgré l'autodissolution de la junte en 2011, ces groupes tiennent de nombreux secteurs de l'économie, notamment le jade. «Les bénéfices iront pour 60% à la compagnie, 40% pour l'État», a précisé le député.

Le groupe Yadanar Taung Tan était injoignable jeudi.

La Birmanie tire de grands profits de la présence massive de la précieuse pierre dans son sous-sol.

En 2014, le pays a vendu sur le marché mondial près de 27,5 milliards d'euros de jade, dix fois le chiffre officiel selon un rapport publié en octobre 2015 par l'ONG Global Witness.

Cela représente près de la moitié du Produit intérieur brut du pays qui reste l'un des plus pauvres d'Asie du Sud-Est.

Rien que vers la Chine, selon les chiffres officiels de Pékin, plus de 12 milliards de dollars US de jade birman ont été importés en 2014.

Fièvre du jade

Des milliers de travailleurs birmans pauvres affluent dans le nord de la Birmanie pour tenter de trouver des morceaux de jade négligés par les pelleteuses des grandes compagnies, une activité non contrôlée sur laquelle les autorités et compagnies ferment les yeux.

Dans ce contexte, les glissements de terrain autour des mines sont fréquents dans le nord du pays, où le paysage est aujourd'hui lunaire tant il a été transformé, au mépris de l'environnement.

Le jade est aussi une source importante de revenus pour l'Armée d'indépendance kachin (Kachin Independence Army, KIA), un des groupes armés ethniques les plus actifs dans ses combats avec le pouvoir central.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer