Pincé pour excès de vitesse sur le fleuve

Le navire de croisière Seven Seas Navigator a... (tirée du site Regent Seven Seas Cruises)

Agrandir

Le navire de croisière Seven Seas Navigator a reçu une amende de 6000 $ pour avoir dépassé la limite de vitesse imposée dans l'ouest du golfe Saint-Laurent afin de protéger les baleines noires.

tirée du site Regent Seven Seas Cruises

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Geneviève Gélinas</p>
Geneviève Gélinas

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Gaspé) Le navire de croisière Seven Seas Navigator devra payer 6000 $ pour avoir dépassé la limite de vitesse imposée dans l'ouest du golfe Saint-Laurent afin de protéger les baleines noires. D'autres navires ont reçu des avertissements, mais il s'agit de la première sanction imposée par Transports Canada.

Depuis le 11 août, Ottawa a réduit à 10 noeuds, soit environ 19 km/h, la vitesse des navires de 20 mètres ou plus.

«Dans l'ensemble, l'industrie du transport maritime respecte la limitation de vitesse de façon proactive», a indiqué Transports Canada par communiqué. 

« Dans certains cas, les navires ont dépassé la limite de 10 noeuds, la plupart la dépassant de peu pendant une courte période. Transports Canada examine ces infractions une à une «, poursuit le ministère.

La Garde côtière surveille les navires par satellite. Transports Canada ne donne aucun détail sur la vitesse atteinte par le Seven Seas Navigator ni sur sa localisation au moment du dépassement. La chef d'escale de Destination Sept-Îles, Marie-Ève Duguay, a accueilli le navire le 16 août. « À 10,4 noeuds, il avait été appelé «, dit-elle. À ce moment, on n'avait pas signifié de pénalité au navire. 

Le Seven Seas Navigator mesure 171 mètres et peut transporter 500 passagers et 325 membres d'équipage. 

Le CTMA Vacancier, qui navigue entre les Îles-de-la-Madeleine et Montréal, a reçu trois avertissements ces dernières semaines. « Un bateau, ce n'est pas comme une auto. On essaie de surveiller la vitesse mais il y a des courants «, a expliqué le capitaine Bernard Langford à la radio des Îles. « Mon premier avertissement, ils m'ont vu à 10,4 noeuds. Quand je leur ai parlé au radio, j'étais rendu à 9,7 noeuds sans avoir touché à rien. «

Deux autres annulations

Le Seabourne Quest a annulé deux de ses quatre visites à Gaspé cet automne, ce qui porte à 12 le nombre d'escales annulées dans cette ville. 

Escale Gaspésie craint que ce nombre augmente à 18, ce qui entraînerait 17 700 passagers en moins et des pertes de 2,5 millions $ en retombées. Ces navires n'ont plus le temps d'arrêter à Gaspé à cause de la limitation de vitesse.

Depuis juin, une dizaine de baleines noires ont été retrouvées mortes dans le golfe du Saint-Laurent. Des nécropsies doivent confirmer les causes de leur mort. Certaines avaient frappé des navires; d'autres s'étaient empêtrées dans des engins de pêche. 

Une autre baleine morte a été d'ailleurs été trouvée dimanche dans les Maritimes, cette fois sur une plage de Cape Wolfe, à l'Île-du-Prince-Édouard.

Lorsqu'elle a été aperçue, la carcasse du mammifère d'environ trois mètres de long ne présentait aucun signe évident de traumatisme. Elle reposait à moitié dans l'eau.

La découverte a été faite par un couple qui marchait sur la plage.

On ignore encore si l'animal est une baleine noire de l'Atlantique Nord, une espèce en danger. Les autorités de Pêches et Océans Canada ont été avisées. Avec La Presse Canadienne




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer