Un lynx dans un quartier résidentiel de Rivière-du-Loup

Le lynx s'est approché des habitations du secteur... (fournie par Jean-François Paré)

Agrandir

Le lynx s'est approché des habitations du secteur du parc Cartier, à Rivière-du-Loup.

fournie par Jean-François Paré

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Johanne Fournier

Collaboration spéciale

Le Soleil

(Rimouski) Des résidents du secteur du parc Cartier à Rivière-du-Loup ont vu un visiteur plutôt inusité se balader entre leurs maisons. Un lynx a été aperçu vers 17h dimanche dans ce secteur résidentiel.

Jean-François Paré a même eu la surprise de faire la rencontre du félin dans sa cour de la rue Giguère, à quelques mètres seulement de sa maison. Il a même pu immortaliser la rencontre fortuite sur photos et sur vidéo. «Je l'ai vu traverser à 4 ou 5 pieds de mon patio, raconte le Louperivois. Sur le coup, je trouvais que c'était vraiment gros comme chat. J'ai pris mon cellulaire et je me suis approché. Je faisais pas de bruit et il m'a pas vu. Il a passé près de ma galerie. Là, on était vraiment proche. Je l'ai filmé. Quand il m'a vu, il s'est mis sur ses pattes arrière et il est retourné d'où il était sorti.»

Selon M. Paré, il semblait davantage surpris qu'agressif. «Il était nerveux et regardait partout», décrit-il. À ce moment-là, le voisin de Jean-François Paré est arrivé en auto avec ses enfants. «J'ai crié à Jérôme de rentrer ses enfants parce qu'il y avait un lynx qui allait traverser chez lui, dit-il. Puis, il [le lynx] a traversé entre les deux terrains.»

Attiré par les chiens?

Comme la majorité des résidents de ce secteur possèdent des petits chiens, M. Paré croit que c'est ce qui aurait pu attirer le félin. «Les petits chiens sortent souvent pas de laisse, ajoute-t-il. Il y a beaucoup de monde qui prend des marches dans la rue avec leur petit chien. Il y a même une entreprise de gardiennage canin sur la rue Plourde. J'ai prévenu la propriétaire. Je lui ai dit que si elle sortait ses chiens, de les watcher!» L'homme avait déjà vu un lynx en forêt, mais il n'était pas aussi gros. «Celui-là était vraiment impressionnant», indique-t-il.

Le résident du secteur du parc Cartier a appelé la Sûreté du Québec pour signaler la présence du chat sauvage. «Ils m'ont dit qu'ils ne pouvaient rien faire, rapporte M. Paré. Ils ont prévenu les agents. Ils m'ont dit que si je le revoyais, de rappeler. Peut-être a-t-il été attiré par l'odeur des excréments de chiens? La Sûreté du Québec m'a demandé de faire le tour de tous mes voisins qui ont des animaux pour leur dire de faire attention. J'ai lu sur Internet que les lynx sont attirés par des petites proies, comme des chiens, des chats ou même des enfants.»

Jean-François Paré avait aperçu l'animal en début de semaine dernière, mais il était dans un champ, loin des habitations. «Il était à peu près à 150 pieds de la maison, estime-t-il. Mais là, dimanche, il était vraiment proche! Il était juste en bas de mon patio!» L'homme raconte qu'une de ses amies en a déjà vu un, l'automne dernier, dans le secteur des Plateaux, à environ 3 ou 4 kilomètres de chez lui. Un autre a aussi déjà été aperçu dans le secteur du parc des Chutes.




À lire aussi

  • Le lynx était de la visite rare

    Environnement

    Le lynx était de la visite rare

    Il semble bien que l'homme de Rivière-du-Loup qui a vu un lynx tout juste en bas de son patio, dimanche, ait eu beaucoup de veine. Une telle... »

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer