Fête des semences: favoriser l'agriculture urbaine

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) La 8e Fête des semences se déroulait en fin de semaine au pavillon Alphonse-Desjardins de l'Université Laval. L'événement a pour but de mettre en contact les producteurs de semences artisanales avec les citoyens de la ville, explique Vincent Galarneau, conseiller pour l'organisme Vivre en ville et coorganisateur de ce rassemblement.

«On veut initier les gens à l'agriculture urbaine. On offre des formations, des conférences, des ateliers d'échange de semences», énumère-t-il. Par exemple, un des ateliers portait sur la méthode de culture sur les balcons. «En ville, tout le monde n'a pas l'espace pour faire de grands jardins, mais on peut utiliser les espaces verticaux, les cours avant et arrière. On essaie de leur montrer toutes les options possibles», précise M. Galarneau.

Selon lui, Québec est bien engagé dans ce mouvement mondial d'agriculture urbaine. «Depuis une dizaine d'années, ça a fait beaucoup de chemin. Les jardins communautaires d'abord, les jardins collectifs ensuite. Maintenant, on voit des aménagements comestibles. Il y a même des entreprises de nature commerciales qui tirent leur épingle du jeu.»

La multiplication des projets les dernières années l'encourage à penser que Québec rejoindra d'autres villes américaines et européennes qui ont su développer les initiatives en matière d'agriculture urbaine. Pour en savoir davantage sur le phénomène ou si vous voulez vous procurer des semences auprès de producteurs, consultez le site fete.agricultureurbaine.net/.




publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer