Anacolor: Labeaume refuse d'intervenir, selon l'opposition

Anacolor est cette usine située sous le pont... (Photothèque Le Soleil, Yan Doublet)

Agrandir

Anacolor est cette usine située sous le pont ferroviaire de Cap-Rouge qui a fait l'objet de dizaines de plaintes depuis 2013 à cause des odeurs de peinture que ses activités dégagent.

Photothèque Le Soleil, Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Contrairement à ce qu'elle affirme, l'administration Labeaume a des outils pour agir dans le dossier Anacolor, mais elle refuse de les utiliser, déplore l'opposition municipale, qui a dévoilé mercredi un avis juridique pour appuyer ses dires.

«Ça fait plus de deux ans que des gens de Cap-Rouge se plaignent des odeurs. Et à chaque fois, la Ville les a renvoyés au ministère de l'Environnement», a noté la cheffe de Démocratie Québec, Anne Guérette, qui y voit une forme de «déresponsabilisation» de la part du maire Labeaume. Celui-ci n'est pas aussi démuni qu'il le prétend, affirme-t-elle. Un avis juridique commandé à la firme Tremblay-Bois-Migneault-Lemay par l'opposition et dévoilé hier, en conférence de presse, indique en effet que Québec pourrait demander une injonction afin de forcer Anacolor à respecter le droit à un air de qualité de son voisinage.

Rappelons qu'Anacolor est cette usine située sous le pont ferroviaire de Cap-Rouge qui a fait l'objet de dizaines de plaintes depuis 2013 à cause des odeurs de peinture que ses activités dégagent. Le ministère de l'Environnement lui a imposé l'automne dernier l'obligation d'installer un épurateur qui éliminerait 90 % des composés organiques volatils à l'origine des odeurs, mais l'entreprise conteste cette condition en cour. L'usine a fait divers efforts jusqu'à maintenant pour réduire ses émissions, en faisant des travaux sur ses cheminées et en remplaçant des solvants, et dit que ses émissions ont déjà été réduites de près de la moitié.

«On demande que la Ville suspende tous ses contrats avec Anacolor et qu'elle fasse une demande d'injonction», a indiqué Mme Guérette.

Réagissant à ces propos en après-midi, le maire Régis Labeaume n'a pas nié qu'il dispose de moyens d'intervenir, mais il les a qualifiés de «tire-pois pour aller chercher une amende de 2, 3 ou 4000 $. Et le problème avec les histoires d'odeurs, c'est que les technologies pour qualifier les odeurs, c'est compliqué, ce n'est pas très avancé et devant un juge, ça ne vaut pas grand-chose».

C'est le ministre de l'Environnement, David Heurtel, qui est dans la meilleure position d'agir, maintient M. Labeaume. Les deux hommes se sont rencontrés à deux reprises ces derniers jours pour discuter de ce dossier et «on sait exactement comment ça va finir, assure le maire. Avec le ministre, c'était très clair, quand je suis sorti de son bureau, quel était le plan de match».

Il s'est également dit «très étonné de la conduite de ce dossier-là par le propriétaire, il se comporte très mal. [...]. Tu ne peux plus gérer une entreprise de cette façon-là aujourd'hui, tu ne peux plus faire abstraction de tes voisins. Tu ne peux pas ne pas proposer des plans de remédiations. Mais il n'a rien fait de ça».

Rare appui

Par ailleurs, une rare voix d'appui à Anacolor s'est fait entendre, mercredi, quand un nouveau «regroupement de citoyens» du Vieux Cap-Rouge s'est formé autour d'une ex-commerçante, Linda Even, qui a été impliquée dans le conseil de quartier et dans le centenaire du tracel en 2013, notamment.

«Il se dit des énormités et on rapporte n'importe quoi, a-t-elle déclaré dans un communiqué. Actuellement, le débat sur Anacolor divise. Des opposants veulent que l'usine déménage. Point à la ligne. C'est leur opinion. Ces mêmes opposants tentent de nourrir un climat de panique et instrumentalisent des enfants pour arriver à leurs fins. C'est déplorable. Il faut que le débat revienne rationnel, que les esprits se refroidissent et qu'on laisse travailler le ministère.»  Avec Annie Morin




À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer