L'armée enverra entre 100 et 150 militaires au Nouveau-Brunswick

Un épais verglas a recouvert plusieurs régions de... (La Presse canadienne, Diane Doiron)

Agrandir

Un épais verglas a recouvert plusieurs régions de l'Atlantique.

La Presse canadienne, Diane Doiron

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Shippagan

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Brian Gallant, a annoncé, dimanche, que les Forces armées déploieront entre 100 et 150 militaires afin de porter secours aux régions touchées par la tempête de verglas de la semaine dernière.

En conférence de presse, il a indiqué que les soldats arriveront sur place d'ici les 24 prochaines heures pour aider les autorités locales en faisant du porte-à-porte pour vérifier le bien-être des résidents, en nettoyant les débris et en distribuant de l'eau et autres produits essentiels.

Il a ajouté que les discussions sur la répartition des dépenses encourues ont été rapportées à plus tard. Pour le moment, la sûreté de la population demeure la priorité.

Toujours sans électricité

Énergie Nouveau-Brunswick a rapporté que plus de 25 000 de ses clients étaient privés de courant, dimanche, la majorité d'entre eux vivant dans la péninsule acadienne, le secteur le plus touché par la tempête de mercredi.

Une équipe de reconnaissance des Forces armées canadiennes était arrivée samedi afin de déterminer la meilleure approche pour répondre à la demande d'aide formulée par M. Gallant aux autorités fédérales.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer