Anacolor s'oppose à l'obligation de réduire ses émissions polluantes

L'usine a fait l'objet de plusieurs plaintes depuis... (Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé)

Agrandir

L'usine a fait l'objet de plusieurs plaintes depuis qu'elle a accru sa production en 2012.

Photothèque Le Soleil, Pascal Ratthé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Québec) Si les voisins de l'usine d'Anacolor, à Cap-Rouge, croyaient en avoir fini avec les odeurs de peinture qui persistent dans leur quartier depuis plusieurs années, ils devront peut-être prendre leur mal en patience. L'entreprise responsable de ces désagréments a décidé de contester en cour son «certificat d'autorisation» de l'Environnement, qui l'oblige à réduire de 90 % ses émissions polluantes, a appris Le Soleil.

Des documents du Tribunal administratif du Québec montrent que la compagnie a déposé un recours le 30 septembre à propos de la «contestation d'une décision» du ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC). Et lorsque nous avons demandé une copie de la décision contestée par Anacolor, le tribunal nous a envoyé son certificat d'autorisation. Celui-ci, essentiellement, autorise l'entreprise à poursuivre ses activités, mais lui impose une série de conditions, dont l'installation d'un système d'épuration qui éliminerait 90% de la pollution qui sort de ses cheminées.

Il n'a pas été possible d'obtenir les documents de la poursuite ni de s'entretenir avec un représentant de la compagnie, son président Éric Nadeau se contentant de dire au Soleil qu'il s'expliquerait en début de semaine prochaine. On ignore donc quelles conditions Anacolor conteste.

Cependant, on apprend dans le certificat, qui inclut un rappel des événements, que l'usine de peinture semble avoir toujours été contre l'idée de devoir installer un système qui réduirait de 90 % ses émissions de «composés organiques volatils», le type de pollution en cause ici.

«L'entreprise s'objecte, dans ses observations additionnelles, à l'imposition d'une condition d'efficacité de réduction de 90 % des émissions quotidiennes de composés organiques volatils (ci-après «COV») et à la "restriction du volume d'activité" tant que l'épurateur n'est pas en marche, laquelle a été évoquée dans le complément à l'avis préalable du 21 juillet 2016», lit-on dans le document du MDDELCC.

Non-respect des normes

Rappelons que la compagnie exploite une usine de peinture de pièces métalliques à Cap-Rouge, juste sous le pont ferroviaire. L'usine elle-même est active depuis une quarantaine d'années, mais elle a considérablement accru sa production en 2012, et c'est par la suite que les plaintes (pour odeur de peinture, maux de tête, irritation des voies respiratoires, etc.) se sont multipliées dans ce secteur. On croyait bien avoir trouvé une solution, en 2013, quand l'entreprise a augmenté la hauteur de ses cheminées et remplacé certains des solvants qu'elle utilise, mais des analyses d'air effectuée par le MDDELCC à l'automne 2015 et dévoilée par Le Soleil au printemps ont prouvé que rien n'a été réglé. Plusieurs COV dépassent encore régulièrement les normes environnementales dans l'air du quartier.

Dans un rapport déposé en mars dernier, la Santé publique a conclu que les concentrations atteintes n'étaient pas assez fortes pour provoquer des effets toxiques, mais qu'ils pouvaient néanmoins déclencher des symptômes bien réels, comme des nausées et des maux de tête. Elle demandait que la pollution soit grandement réduite à la source.

C'est à la suite de ces enquêtes que le MDDELCC avait décidé d'obliger Anacolor à demander un certificat d'autorisation pour poursuivre ses activités.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer