Manifestation: des Villes renoncent à participer aux audiences sur Énergie Est

Un manifestant a réussi à déjouer la sécurité... (La Presse, Patrick Sanfaçon)

Agrandir

Un manifestant a réussi à déjouer la sécurité et à foncer vers la table des commissaires avant d'être maitrisé.

La Presse, Patrick Sanfaçon

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

La Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), les Villes de Montréal et Laval ainsi que l'Union des municipalités du Québec (UMQ) ont renoncé lundi à participer à la première journée des audiences de l'Office national de l'énergie (ONÉ) sur le projet d'oléoduc Énergie Est de TransCanada.

Cette décision a été prise après que des manifestants se soient invités dans la salle dans laquelle les participants devaient être entendus, ce qui a retardé le processus.

En point de presse, Denis Coderre, maire de Montréal et président de la CMM, a estimé que le processus de l'ONÉ était «entaché», en faisant notamment référence à la rencontre secrète qui s'est déroulée en janvier dernier entre l'ex-premier ministre québécois Jean Charest ainsi que des membres de l'organisme fédéral.

M. Coderre a indiqué que les Villes pourraient revenir mardi pour participer aux audiences.

Celui-ci n'a pas directement exigé le retrait des deux commissaires concernés, Lyne Mercier ainsi que Jacques Gauthier, mais a affirmé que «l'éléphant dans la pièce (leur rencontre avec M. Charest) était sorti ce matin».

Plus tôt, un manifestant a réussi à déjouer la sécurité pour s'approcher de la table des commissaires en courant et scandant «TransCanada on n'en veut pas», avant de s'emparer d'un cartable.




«Mascarade»

D'autres opposants sont ensuite entrés dans la salle en déployant une banderole en qualifiant de «mascarade» le processus de l'Office. Ils sont demeurés dans la salle pendant de longues minutes, ce qui a incité le maire Coderre à quitter pour consulter ses homologues des autres Villes présents sur place.

Par la suite, des agents du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) sont intervenus en force pour expulser de la salle d'audience des manifestants qui avaient retardé le début des travaux.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer