6,5 millions de décès liés à la pollution atmosphérique

L'agence internationale de l'énergie dit que la pollution... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

L'agence internationale de l'énergie dit que la pollution atmosphérique est la quatrième menace en importance pour la santé humaine, derrière l'hypertension artérielle, la mauvaise alimentation et le tabagisme.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
Stockholm

La pollution atmosphérique serait responsable de 6,5 millions de décès à travers le monde chaque année, selon l'Agence internationale de l'énergie (AIE).

Le premier rapport de l'agence parisienne sur le sujet prévient que le nombre de décès attribuables à la pollution atmosphérique extérieure passera de 3 millions aujourd'hui à 4,5 millions d'ici 2040, tandis que les morts prématurées causées par la pollution de l'air intérieur reculeront de 3,5 millions à 3 millions.

Quatrième menace

L'agence dit que la pollution atmosphérique est la quatrième menace en importance pour la santé humaine, derrière l'hypertension artérielle, la mauvaise alimentation et le tabagisme.

Le document indique toutefois qu'une hausse de 7 pour cent des investissements d'ici 2040 pourrait engendrer des améliorations importantes au niveau de la santé. Cela impliquerait une réduction des émissions ménagères, des normes de consommation plus strictes pour les voitures et les camions, une amélioration de l'efficacité énergétique et une accélération de la transition vers les énergies renouvelables.

L'Organisation mondiale de la Santé estimait le mois dernier que la pollution atmosphérique extérieure a été responsable de trois millions de décès prématurés en 2012, contre 4,6 millions de décès attribués à la pollution atmosphérique intérieure.

L'AIE prévient toutefois que la démarcation entre les deux types de pollution est parfois difficile à distinguer.

Le rapport affirme que la production d'énergie est la principale source de pollution atmosphérique de source humaine, générant 85 pour cent de la matière particulaire et la quasi-totalité des émissions d'oxyde de soufre et d'oxyde d'azote.

La production d'énergie est également une source importante des émissions de dioxyde de carbone associées au réchauffement climatique.

Les centrales énergétiques, les usines et les voitures sont les principales sources de pollution atmosphérique extérieure.

La pollution atmosphérique intérieure est surtout causée par des fours à cuisson polluants, principalement dans les pays en voie de développement.

Partager

publicité

publicité

la liste:1710:liste;la boite:91290:box

En vedette

Précédent

publicité

la boite:1608467:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Le Soleil

Tous les plus populaires de la section Le Soleil
sur Lapresse.ca
»

CONTRIBUEZ >

Vous avez assisté à un évènement d'intérêt public ?

Envoyez-nous vos textes, photos ou vidéos

Autres contenus populaires

image title
Fermer